8 projets hôteliers de luxe devraient voir le jour à Madrid

 -  -  861280


Boudée depuis quelques années par les groupes hôteliers de luxe, Madrid attire de nouveau les projets. En 2018 et 2019, sept projets devraient se concrétiser.

Près de 2 000 chambres et suites de luxes verront le jour dans la capitale d’ici la fin 2019. Elles s’ajouteront aux quelque 5 000 que compte déjà Madrid. La ville est à nouveau un lieu d’investissement pour les grandes marques hôtelières et plusieurs hôtels 5 étoiles ou palaces s’installeront avant la fin 2019.

Le bal des ouvertures a commencé à la fin de l’année 2017 avec l’inauguration à Noël de l’hôtel Centric Gran Vía, appartenant au groupe Hyatt Hotels. Ce 5 étoiles de 159 chambres, dont 16 suites, est le deuxième de la marque en Europe (le premier est à Istanbul). Avec cet investissement de 30 millions d’euros, Hyatt Hotels signe en réalité son retour dans la capitale espagnole, après l’avoir quitté en 2009.

Le premier trimestre 2018 devrait être le temps de l’ouverture d’un nouvel hôtel situé Plaza de España. Le projet est celui de la chaîne VP qui y a investi 90 millions d’euros. L’établissement de 5 étoiles devrait compter 214 chambres sur 17 étages.

Quatre ouvertures en 2019

En 2019, plusieurs hôtels ouvriront leurs portes à Madrid. Parmi eux, le premier Four Seasons d’Espagne. Ce dernier s’installera au cœur du complexe Canalejas, à deux pas de la Plaza Sol. 200 chambres sont prévues, de 45 à 400 mètres carrés.

Parmi les marques hôtelières, Madrid comptera aussi sur Marriott Starwood, récemment associé à l’investisseur indien Harry Mohinani pour plusieurs projets. L’un d’eux est celui de la rénovation de l’ancien hôtel Asturias pour le convertir en un 5 étoiles. Juste à côté du Four Seasons, l’Hotel W sera pourvu de 160 chambres. Les associés ont deux autres projets à Madrid et Málaga.

L’Edificio de España devrait retrouver sa place parmi les plus beaux bâtiments madrilènes grâce à l’hôtel projeté par la chaîne majorquine RIU. L’immeuble laissé à l’abandon depuis 10 ans sera complètement réhabilité pour devenir un hôtel urbain et moderne de 650 chambres. Son ouverture est prévue vers le milieu de l’année prochaine.

Enfin, la fin de l’année 2019 sera marquée par la réouverture du Mandarin Oriental, hôtel du groupe Ritz, qui fermera ses portes le 28 février pour rénovation. Le montant des travaux est estimé à 99 millions d’euros, puisqu’il s’agit d’une réhabilitation complète du lieu. Dans sa nouvelle version, l’hôtel devrait compter 106 chambres et 47 suites.

Des projets toujours en cours

Certains projets cherchent toujours à se concrétiser. C’est le cas du Gran Hotel Velázquez vendu récemment pour 60 millions d’euros au groupe immobilier Didra. Ce dernier est à la recherche d’un groupe hôtelier pour exploiter le bâtiment.

Autre projet, celui du groupe KKH propriétaire de l’ancien siège de la Piedad à Madrid (Plaza de las Descalzas). Des travaux sont en cours pour le réhabiliter. Le groupe voudrait en faire un hôtel 5 étoiles de 180 chambres. Plusieurs marques seraient intéressées, selon les sources d’Expansión, parmi elles : Park Hyatt, The Peninsula et Saint Regis, le groupe Starwood.

L’ouverture de ces nouveaux hôtels va conduire à une hausse du prix des chambres dans ce secteur de l’hôtellerie. Selon Expansión, Madrid a vu une hausse de 6,4% par an des prix ces dernières années. Soit quatre fois plus que la moyenne des autres grandes villes européennes. Sur certaines périodes, ces derniers pourraient augmenter de 50 %, pour atteindre dans les hôtels les plus exclusifs, 750 euros par nuit.

 

Newsletter

86 recommandation(s)
bookmark icon