81,8 millions de touristes en 2017 : chiffre record pour l’Espagne

 -  -  2412059


L’Espagne a accueilli en 2017 plus de 81 millions de touristes. Un chiffre record, malgré l’instabilité politique en Catalogne à la fin de l’année, qui fait du pays la deuxième destination mondiale derière la France mais devant les Etats-Unis.

Selon les chiffres du Mouvement Touristique aux frontières (Frontur) et de l’Institut National  de la Statistiques (INE), 6,2 millions de touristes de plus ont visité l’Espagne cette année, soit une progression de 8,6% par rapport à 2016. Une dynamique confirmée par les dépenses qui ont, elles aussi, progressé de 12,2 % pour atteindre 86 823 millions de recettes. Ces résultats records dépassent les prévisions qu’avait émises le ministère de l’Energie, du Tourisme et du Numérique de 84 millions d’euros de dépenses pour 2017.

En 2017, 19 millions de touristes étaient originaires du Royaume-Uni, 11,7 millions d’entre eux étaient Allemands et 11,2 millions étaient Français. Par rapport à 2016 cela représente, respectivement, une augmentation de 6,2%, 6,1% et 0,1%.

La plupart des visiteurs ont passé en moyenne de 4 à 7 nuits en Espagne et sont 66 % à avoir choisi l’avion comme moyen de transport, soit 10,4 % de plus qu’en 2016.

Malgré l’instabilité politique de la région, la Catalogne est la communauté la plus visitée en 2017 avec 19 millions de touristes, une progression de 5 % par rapport à l’année précédente. Elle est suivie des Canaries avec 14,2 millions de visiteurs (+7,2%) et des Baléares avec 13,8 millions de touristes (+6,1%).

C’est également en Catalogne qu’il y a eu le plus de dépense, 22,1% du total des recettes dues au tourisme. Les autres régions où les touristes ont le plus consommé sont les Canaries (19,3%), les Baléares (16,8%), l’Andalousie (14,6%) et Madrid (10,2%).

Un dernier trimestre inégal

En décembre 2017, 4 millions de personnes ont visité l’Espagne, un chiffre en baisse de 0,2% par rapport à la même période en 2016. Une chute du nombre de touristes qui a surtout touché la Catalogne, impacté par les problèmes politiques. La région a ainsi accueilli 3,3 millions de touristes au troisième trimestre soit 230 000 de moins que l’année précédente (-6,5%).

Cela n’a pas empêché la région d’être la seconde destination préférée des voyageurs puisqu’ils ont été 20,7 % à s’y rendre entre octobre et décembre 2017. Les Canaries sont la première destination des touristes avec une part de 31,6% et la troisième région la plus attractive au dernier trimestre est l’Andalousie (12,7%).

Certaines communautés ont vu, en décembre, une nette augmentation du nombre de voyageurs. C’est le cas notamment de la Communauté de Madrid avec une progression de 10,2%  et de la Communauté de Valence (+9,2%). En revanche, les Baléares ont subi une baisse de 2% du nombre de touristes.

Si le nombre de personnes en voyage en Catalogne a diminué en décembre, les dépenses touristiques aussi (-6,8%). D’autres régions accusent également une baisse de la consommation : la Communauté de Valence (-11,7%) et l’Andalousie (-6,6%). Une chute compensée dans d’autres régions, les Canaries et les Baléares ont ainsi vu les dépenses par touriste augmenté de 4,3% et 1,3%. Mais, c’est surtout à Madrid que la hausse est la plus significative : +22,1%. Enfin, sur l’année 2017, les dépenses quotidiennes ont progressé de 1,8% mais la durée moyenne du séjour a baissé de 1,5%.

Newsletter

24 recommandation(s)
bookmark icon