ACS s’adjuge sa deuxième autoroute en Colombie pour 820 millions

 -  -  372


Madrid, 11 déc. (EP) ACS s’est adjugée le marché de travaux et contrat d’exploitation postérieure d’une autoroute en Colombie, pour un montant de 820 millions d’euros et une durée de 25 ans, d’après les informations provenant de la société. Il s’agit du deuxième projet en matière d’autoroutes que le groupe présidé par Florentino Pérez obtient en Colombie, dans le cadre du plan de construction de nouvelles voies à péage que le pays développe. En outre, il s’agit du deuxième contrat de concession qu’ACS obtient la même semaine, étant donné qu’elle vient de remporter la construction et l’exploitation d’une autoroute périphérique en Irlande pour un montant de 220 millions d’euros. Le nouveau projet à développer en Colombie consiste en la conception, le financement, la construction et la postérieure exploitation de l’autoroute Mulaló-Loboguerrero pour une durée de 25 ans. La voie, de 31,8 kilomètres de long, reliera les zones industrielles de la Vallée du Cauca au Port de Buenaventura, le plus important du pays en termes de volume de cargaison. La nouvelle infrastructure permettra d’économiser environ une heure et demie en matière de durée de voyage et rafraîchira de 52 kilomètres l’alternative actuelle. Le projet comprend la construction de nouveaux tunnels, trois d’entre eux de 1,3 à 5,4 kilomètres de long. ACS a obtenu ce marché grâce à ses filiales de concession, Iridium, et de construction, Dragados, ainsi qu’en consortium avec l’entreprise locale Episol. Le groupe prévoit de démarrer les travaux de construction en 2015, lesquels auront une durée de cinq ans. Une fois la voie mise en service, les entreprises recevront une redevance annuelle de l’Administration, en fonction de la prestation de services et de l’entretien de la voie. Ce montant s’ajoutera au recouvrement du péage réglé par les conducteurs. Ce contrat se joint à celui qu’ACS a signé au mois de septembre dernier, consistant en l’adjudication de sa première autoroute en Colombie, la dénommée Connexion Pacifique 1, une voie de 49 kilomètres de long qui relie Medellín à la vallée du Caucaque, pour un montant de 1.200 millions d’euros. EUROPA PRESS – Le Courrier d’Espagne avec Sol Marzellier de Pablo (www.smtraductores.com)

Newsletter

3 recommandation(s)
comments icon Commenté 0 fois
0 commentaires
bookmark icon

Écrire un commentaire...