Big Data | Pourquoi les entreprises ne l’intègrent pas ?

 -  -  999


La gestion des données est aujourd’hui une problématique majeure pour les entreprises. Selon les données d’IBM, nous générons 2,5 trillions d’octets de données chaque jour. « Ces données proviennent de partout : de capteurs utilisés pour collecter les informations climatiques, de messages sur les sites de médias sociaux, d’images numériques et de vidéos publiées en ligne, d’enregistrements transactionnels d’achats en ligne et de signaux GPS de téléphones mobiles, pour ne citer que quelques sources. » Toutes ces données sont connues sous le nom de Big Data. Pourtant, dans leur ensemble les entreprises ne développent pas de stratégie Big Data et peu d’entre elles savent tirer parti de toutes ces données, sur les produits, les clients, etc .. SAS et SourceMedia ont organisé une rencontre avec des professionnels de la gestion de données. Selon leurs résultats, seulement 12% des organisations rencontrées utilisent une stratégie Big Data dans leurs opérations quotidienne. 5% sont encore en phase d’essai, ils entament leur découverte. 11% envisagent de l’utiliser un jour, 23% ne s’y intéressent pas et enfin  9% ne savent tout simplement pas ce que c’est. Pourtant, la majorités des personnes interrogés reconnaissent que l’analyse détaillée des donnés est une priorité à l’heure d’appuyer des décisions d’affaires, avec un système interne de rapport plus détaillé et un meilleur accès à l’information. Mais pourquoi les entreprises restent-elles frileuses quant à l’utilisation d’une stratégie Big Data ? Pour 21% des personnes interrogées il s’agit d’un manque de connaissance,  ensuite 15% ne comprennent pas les bénéfices que cela pourrait leur apporter, 9% n’ont pas les supports nécessaires et 9% manquent de données de qualités dans leur système. Les perspectives des entreprises au niveau de la Big Data. A l’horizon 2014, 14% pensent « très probablement » utiliser la Big Data, 19% ont répondu  que « en aucun cas ». Les préoccupations les plus importantes se tournent vers la qualités des donnés et leur fiabilité, l’accès à la correction des donnée, la conciliation entre les données dissemblables, la manque de contrôle des organisation sur les données, la sécurité, la conformité avec la législation et les opportunités. Le type de donnée recueilli pour le prise de décision dans les organisations incluent : les données du côté de l’acheteur à 62%, c’est-à-dire des donnés en catalogues ou pages web utilisé pour l’achat de produits finaux. Les données du côté du vendeur à 61%, c’est-à-dire les inventaires, matières premières et les autres sur la chaine de distribution et enfin la MRO (Maintenance, rèparation et opérations) pour 40%. SelonTodd Wright, Global Product Manager chez SAS DataFlux Data Quality « Big Data ou non, la gestion des donnés aident à déterminer les entreprises qui prospèrent et lesquelles vont rencontrer des problèmes dans les prochaines années »,  « Les 12% des organisations qui utilisent la big data bénéficient d’un avantage certain au niveau de la compétitivité ».

Newsletter

9 recommandation(s)
comments icon Commenté 0 fois
0 commentaires
bookmark icon

Écrire un commentaire...