Canaries : l’amnistie pour 5000 villas touristiques non-conformes

 -  -  4


La Commission du tourisme du Parlement des Canaries a approuvé la loi d’amnistie grâce aux votes de la coalition de centre droit Coalición Canarias et le Parti Socialiste local. Cette loi dite de « rénovation touristique » devrait permettre d’amnistier plus de 5000 villas touristiques dans l’archipel des Canaries. Ces bâtiments sont construits et habités illégalement sur le littoral. Le texte prévoit la réduction de la distance minimale de la côte pour la construction des nouvelles habitations touristiques. La limite auparavant fixée à 500 mètres a été rabaissée à 200 mètres de distance et 100 mètres dans les zones proches des falaises. Le journal La Provincia met en garde contre les possibles dérives de cette amnistie qui devrait laisser le champ libre à la prolifération de nouvelles constructions, particulièrement à Lanzarote qui compte déjà près de 2500 habitations de ce type.

comments icon Commenté 0 fois
0 commentaires
bookmark icon

Écrire un commentaire...