Ces start-up espagnoles inconnues en France et qui explosent

 -  -  621212


Si l’Espagne compte peu de « licorne » par rapport aux Etats-Unis, la France ou la Chine ; il existe des start-up qui valent quelques centaines de millions voire des milliards et pourtant inconnues sur le marché français  …

 

Cabify, concurrent d’Uber, est désormais valorisé 1,3 milliard

160 millions de dollars (131 millions d’euros), c’est la somme levée cette semaine par Cabify (MaxiMobility) de la part de plusieurs investisseurs comme Rakuten. La holding détient les applications de transport Cabify et Easy qui cartonnent dans les pays hispaniques.

Cabify a prévu d’utiliser ces fonds pour développer son activité dans les pays où elle opère déjà.

Présente dans plus de 130 villes d’Amérique latine et de la péninsule ibérique, Cabify reste inconnue en France malgré les 407 millions de dollars rapportés à ce jour, selon Techcrunch. Pourtant le marché latino-américain attire les investisseurs de toutes nationalités. Cabify a, par exemple, racheté l’application de transports Easy, destinée au public brésilien, mais dont le principal actionnaire était l’allemand Internet Rocket.

L’application espagnole ne cesse de grandir et revendique  aujourd’hui 13 millions de clients et 2 000 emplois crées. Un succès qui n’est pas unique dans l’économie hispanique.

Le nouveau LinkedIn espagnol : beBee

 

Réseau social madrilène en plein essor, en Espagne mais aussi en Amérique latine ou aux Etats-Unis, beBee, compte plus de 12 millions d’utilisateurs après seulement un an et demi d’existence.

Sur le mode du « networking », appliqué aux usages des réseaux sociaux, l’application se différencie de son concurrent direct, LinkedIn, en proposant de mettre en relation des professionnels en fonction de leur métier ou de leurs intérêts communs.

Preuve de l’essor de l’application, la start-up a récemment ouvert de nouveaux bureaux à Miranda de Ebro (Burgos), en charge de réfléchir au développement de beBee. En tout, 50 à 60 personnes devraient y travailler, autant que l’équipe de Madrid.

L’Espagne a une force que les entrepreneurs n’ont pas encore exploitée : elle est la « madre » (mère) du monde hispanique, un monde qui englobe toute l’Amérique latine, mais aussi les hispaniques des Etats-Unis. Dans un mode « glocal », le marché hispanique est naturellement une continuité du marché espagnol, ce qui explique que Cabify puisse lever 160 millions d’euros sans jamais n’avoir posé un pied en France.

Photos : cabify.com et elheraldo.hn

62 recommandation(s)
bookmark icon