C’est le moment d’investir sur la Costa Blanca

 -  -  667510


La Costa Blanca est l’une des zones du littoral espagnol dont les prix ne sont pas encore trop élevés et où il fait bon vivre. La somme de ces bonnes caractéristiques fond de cette région espagnole un marché immobilier dynamique où il fait bon investir.

Première preuve de la bonne santé du secteur, la légère hausse des prix en 2017. En effet, selon l’étude OPEA/Tinsa sur la revalorisation du marché immobilier espagnol dans les provinces, le prix du mètre carré moyen d’Alicante est en hausse. Au troisième trimestre 2017, il atteignait en effet 1 120 euros par mètre carré, une moyenne plus haute que pour la province voisine de Valence (940 euros par mètre carré). Une tendance que confirme François-Xavier Ortiz Cano, directeur de l’agence immobilière francophone Escapasol, spécialiste de la région : « Le marché sur la Costa Blanca se porte bien. L’indicateur révélateur c’est que les prix repartent doucement à la hausse. »

Par ailleurs, l’étude OPEA/Tinsa montre que la valeur moyenne du mètre carré a augmentée de 3,9 % au troisième trimestre entre 2016 et 2017, comme le souligne également François-Xavier Ortiz Cano, « Nous avons constaté une progression constante tout au long de l’année 2017. Les premiers mois de 2018 sont bons, ce qui confirme la courbe ascendante des ventes sur la Costa Blanca. »

Un marché adapté à tous les profils d’acheteurs

Prisée à cause de son climat très ensoleillé et de sa douceur de vivre, la Costa Blanca, dont Alicante est l’une des villes principales de la région, attire de plus en plus les futurs propriétaires. Le marché peut s’adapter à plusieurs types de profils, « Au nord d’Alicante, on trouve des propriétés avec des vues fantastiques qui s’adressent au marché moyen à haut de gamme. Le sud d’Alicante propose un choix plus large qui va de la petite maison aux superbes villas. C’est une zone où nous pouvons répondre à tous les pouvoirs d’achat », explique François-Xavier Ortiz Cano.

S’adressant particulièrement à une clientèle francophone, l’agence de François-Xavier Ortiz Cano a cependant remarqué l’intérêt grandissant d’autres nationalités européennes pour la Costa Blanca : « Actuellement, nos amis Suédois et Norvégiens ont une préférence pour notre région, ce qui booste positivement le marché. » Les Français et les Belges restent ses clients les plus fréquents, un attrait pour l’Espagne que l’agent immobilier explique par les prix attractifs de la région d’Alicante : « Les écarts de prix entre la France, la Belgique et l’Espagne restent encore très élevés. Si vous voulez investir au soleil, c’est le moment. »

Carte du prix par quartier d’Alicante

Carte : precioviviendas.com

 

 

 

Newsletter

66 recommandation(s)
bookmark icon