Chômage et récession au menu pour 2013

 -  -  64


La Banque d’Espagne a estimé que 2013 n’allait pas être faste, pour la cinquième année consécutive. Selon l’AFP,  le chômage, qui touche déjà un Espagnol sur quatre, va poursuivre sa hausse durant les prochains trimestres de 2013.

Selon le bulletin mensuel de la Banque Centrale Européenne, l’économie espagnole devrait connaitre un recul de son PIB à hauteur de 1,5%. Le taux de chômage quant à lui devrait atteindre 27,1%, soit plus d’un Espagnol actif sur quatre.

La BCE indique que selon ses prévisions, la baisse de l’activité devrait subir une « chute légèrement supérieure à celle enregistrée au cours de l’exercice précédent ». Alors que le pays souffre de récession depuis fin 2011, son PIB recule chaque année petit à petit (-1.37% en 2012).

Néanmoins, la consommation privée, un important facteur de récession dès le début de la crise, montre des « signes d’amélioration » selon l’organisation européenne. Ainsi, le pouvoir d’achat des familles espagnoles devrait connaitre une progression.

Vers un rebond pour 2014 ?

La Banque Centrale Européenne, ne voit pas situation que sous l’angle du pessimisme. Elle prévoit un « rebond modeste » pour 2014 avec une croissance à 0,6% grâce aux améliorations des demandes privées.

L’organisation mise également sur  un recul du PIB à hauteur de 1.4% pour cette année, mais vise une hausse de 0,8% pour 2014. Le chômage, quant à lui, pourrait amorcer une légère descente et boucler 2014 en touchant 26,8% des actifs.

Newsletter

comments icon Commenté 0 fois
0 commentaires
bookmark icon

Écrire un commentaire...