Cinq étoiles pour l’Hôtel Banke

 -  -  247


Madrid, 15 sep. (EP) L’Agence de Tourisme de France, À Tout France, a octroyé à ‘l’Hôtel Banke’ de Paris la catégorie 5 étoiles, distinguant ainsi la qualité des services, ses installations et l’attention personnelle dans un cadre chargé d’art et d’histoire. Depuis son ouverture il y a presque cinq ans, l’hôtel a investi plus de 7 millions d’euros afin d’améliorer ses installations, aussi bien en matière de décoration que d’agrandissement et de rénovation de toutes ses installations et suites, passant de 105 à 92 chambres. L’hôtel a continué de développer sa gamme de services avec l’installation d’un gymnase et d’un hammam, ainsi que la création d’une carte de l’environnement. L’établissement dispose d’une importante offre gastronomique de qualité dans son restaurant ‘Josefin’ et suite à l’entrée de son chef, Cyril Chevalier, qui élabore une cuisine raffinée aux influences méditerranéennes, ainsi qu’une carte sélecte de tapas et de cocktails au ‘Lolabar’, espace à l’ambiance espagnole. Ses propriétaires, la famille Clos, sont fiers de la récupération de la ‘Salle des Coffres’, un espace emblématique de l’immeuble, qu’ils souhaitent bientôt ouvrir au public afin d’y organiser des évènements. Il est nécessaire d’ajouter à tout ceci la grande valeur historique et culturelle de l’établissement, une caractéristique de tous les hôtels de la chaîne ‘Derby Hotels Collection’, où le luxe se marie à la culture. « Je suis heureux de cette distinction qui couronne notre engagement et notre effort. Cette nouvelle étoile récompense le labeur effectué au jour le jour par notre personnel qui travaille infatigablement afin d’améliorer le séjour de nos clients », a expliqué le Directeur Général du Groupe, Joaquim Clos. UNE EXHALATION D’HISTOIRE L’ ‘Hôtel Banke’ fut l’un des premiers immeubles construits rue Pillet Will, près de la rue La Fayette, au début du XXe siècle, œuvre des architectes Paul Friesé et Cassien Bernard. Il hébergeait jadis l’ancien siège social de la Banque Suisse Française, de construction Haussmannienne, jusqu’à son ouverture en tant qu’hôtel en 2009 suite à une rénovation. En plein quartier de l’Opéra, l’une des zones commerciales les plus luxueuses du centre de Paris, il se distingue par sa majestueuse façade externe, faisant ainsi revivre la magie de la Belle Époque de Paris dans l’imagination de tous ceux qui l’admirent. L’entrée de l’hôtel consiste en un hall sous un dôme vitré de dix-neuf mètre de hauteur, qui conserve la grande mosaïque des anciens guichets de la banque tout autour. Les médaillons incrustés entre les arcs du porche ou les rampes en fer forgé du premier étage sont un héritage de l’ancien siège social, ainsi que les lourdes grilles du même matériau. EXPOSITION DE PIÈCES D’ART UNIQUES À l’image de tous les hôtels de la chaîne ‘Derby Hotels Collection’, l’ ‘Hôtel Banke’ expose des œuvres d’art uniques aussi bien dans ses espaces publics que privés. Le luxe et l’art s’allient dans un espace où les visiteurs profitent des pièces de la collection privée de Jordi Clos lui-même, le Président de la chaîne. À chaque étage, dans les espaces communs, voire dans les chambres, l’hôtel expose une collection de joyaux ethniques, de sculptures et d’œuvres d’art provenant de différents continents et civilisations. De Papouasie Nouvelle Guinée, Chine, Inde et Tibet jusqu’aux anciennes tribus africaines. Des œuvres impressionnantes d’une grande valeur anthropologique sont exhibées, telles que les colliers rituels de Papouasie Nouvelle Guinée, les bracelets en argent et ivoire du Sri Lanka, les vêtements des chamans de Côte d’Ivoire ou les boîtes talisman du désert du Mali. EUROPA PRESS – Le Courrier d’Espagne avec Sol Marzellier de Pablo (www.smtraductores.com)

Newsletter

2 recommandation(s)
comments icon Commenté 0 fois
0 commentaires
bookmark icon

Écrire un commentaire...