Colonial et Axiare approuvent l’OPA et domineront le marché des immeubles en Espagne

 -  -  49261


Les conseils d’administration de Colonial et Axiare ont donné leur approbation à l’OPA pour créer un géant de l’immobilier. Le portefeuille du nouveau géant immobilier atteindra 11 100 millions d’euros. Les actionnaires des deux sociétés doivent encore se prononcer.

Colonial a offert un échange de 1,8554 actions pour Axiare contre sa participation à 100 % dans Axiare. La prime est de 5 % par rapport au prix du 11 avril, à 16,72 euros par titre. Tant JP Morgan, du côté de Colonial, que Crédit Suisse, pour Axiare, ont préparé deux rapports favorables à la transaction, assurant que l’échange d’actions est « raisonnable », selon ce qui a été communiqué à La Commission nationale du marché des valeurs.

La fusion aura lieu à partir du mois de juin, avec la dissolution d’Axiare, dont les actifs iront à Colonial. Le marché donne pour acquis l’approbation des actionnaires pour la reprise, d’autant plus quand Axiare augmente d’1,3 % sur le marché boursier alors que Colonial chute de 2 %.

Colonial contrôle déjà 86,8 % d’Axiare, l’opération ne se fera donc que sur le reste du capital toujours coté en bourse. La fusion vise à consolider la première position sur le marché des bureaux « prime » – les meilleurs emplacements, espaces et finalement les plus recherchés, tout en réduisant la structure de l’entreprise.

« L’objectif de la fusion envisagée pour Colonial est de répondre aux défis du secteur immobilier actuel en renforçant la position concurrentielle, en augmentant la dimension et l’efficacité des activités espagnoles du Groupe Colonial et en améliorant la rentabilité de ses projets et investissements. En ce sens, Colonial et Axiare développent toutes deux des activités hautement spécialisées dans un même secteur (bureaux « prime »), leur intégration dans une seule entreprise devrait générer des synergies importantes, en plus d’une réduction des coûts opérationnels et fonctionnels. De même, la dette d’Axiare pourrait bénéficier d’une amélioration de sa qualité de crédit en faisant partie d’un groupe avec une note de crédit « Investment Grade », souligne Colonial, qui note : « Cela permettra à Colonial de consolider son leadership dans les bureaux « prime » en Espagne, avoir une plus grande place et la liquidité sur les marchés de capitaux, et ainsi faire émerger des synergies opérationnelles et financières. »

Le portefeuille d’actifs de la nouvelle société côtoiera les grandes entreprises du secteur, telles que Merlin Properties. Colonial dispose d’un portefeuille de 9,282 millions d’euros, auxquels il faut ajouter 1,797 million de centres commerciaux et logistiques Axiare. De même, la vente d’actifs non stratégiques n’est pas exclue.

Source : intereconomia.com

49 recommandation(s)
bookmark icon