Comment aménager le patrimoine immobilier de l’Etat ?

 -  -  199


L’État dispose de presque 54 000 biens dont 14 000 édifices, 4 000 terrains vagues et environ 40 000 autres terrains. Des données qualifiées « d’inacceptables » par le gouvernement en cette période de déficit public, de récession économique et de chômage. Le groupe américain de conseil en immobilier d’entreprise, CBRE, a identifié six édifices publics du Gouvernement de Madrid dont la valeur totale est estimée entre 10 et 12 millions d’euros et qui pourraient être convertis, aménagés et optimisés en hôtels attractifs. Le Gouvernement dispose de milliers de mètres carrés dans des édifices historiques et, surtout, placés dans les rues les plus touristiques et les mieux évaluées par le secteur immobilier. CBRE a repéré six immeubles attractifs de la capitale qui pourraient avoir « un meilleur usage » et une plus grande rentabilité s’ils étaient transformés en hôtels. La reconversion et l’optimisation des biens favoriseraient à la fois l’exécutif et le secteur immobilier. En effet, avec une surface totale de 260 000 mètres carrés, les six actifs publics supposeraient un investissement minimum de 300 millions d’euros et pourraient générer la création d’environ 6 500 emplois. Par exemple, le Palais des Congrès de la Castillane pourrait être rénover en « un hôtel en face du stade Bernabéu, avec des infrastructures excellentes et situé dans l’axe d’affaires de Madrid et qui serait un succès ». Le Gouvernement pourrait conserver la propriété des édifices historiques à travers la cession pour seulement quelques années à des investisseurs privés tels que Marriott, Hyatt, Intercontinental ou Radisson, des chaînes intéressées pour traiter de tels projets. – Le ministère de l’Agriculture. Avec presque 42 000 mètres carrés, CBRE y voit un musée potentiel grâce à sa proximité avec le cœur culturel madrilène comme le musée de la Reina Sofia ou le Thyssen-Bornemisza. – Le ministère de de la Santé. « Le ministère de la Santé est dans une zone historique et touristique: est-il réellement nécessaire qu’il soit situé là ? Cela pourrait parfaitement être un hôtel », imagine Isabelle Benéitez, directrice du secteur public de CBRE. – Le Palais des Congrès : Un hôtel de luxe situé en face du Santiago Bernabéu, pourrait « triompher ». – Les enceintes militaires de El Viso : l’école Polytechnique Supérieure de l’Armée pourrait permettre le développement d’un complexe résidentiel de haut niveau. – Le ministère du Logement : Avec ses 8 000 mètres carrés, l’immeuble pourrait être optimisé en bureaux – Le complexe Cuatro Torres Business Area : Avec un potentiel de 70 000 mètres carrés mais disposant d’une hauteur difficilement aménageable, CBRE y voit une nécessaire modernisation en habitations et zone commerciale.

Newsletter

comments icon Commenté 0 fois
0 commentaires
bookmark icon

Écrire un commentaire...