Un titre de séjour pour 500.000 euros d’investissement marche mal

 -  -  126499


Concéder le permis de séjour aux étrangers non communautaires achetant des logements de plus de 500 000 € n’a pas encouragé la vente

Le gouvernement avait inclus dans la « Ley de emprendedores de 2013 » (Loi des Entrepreneurs de 2013) une mesure pour encourager l’achat du stock de maisons neuves non vendues crée par la crise. Cette mesure concédait un permis de séjour à des étrangers extracommunautaires qui achèteraient des logements d’un montant égal ou supérieur à 500 000 euros. Cependant, l’Annuaire Statistique du « Colegio de Registradores » (Ordre des Conservateurs des Hypothèques) montre que cet encouragement n’a pas eu beaucoup d’impact, en effet en 2016 seulement 5,32 % des achats réalisés par des étrangers a dépassé 500 000 euros. Les experts considèrent que ce qui attire réellement les étrangers en matière de logement sont les bas prix fruits de la crise et les atouts des destinations touristiques.

Miguel Morillon

Avocat au Barreau de Madrid

mmorillon@morillon.es

Newsletter

126 recommandation(s)
comments icon Commenté 0 fois
0 commentaires
bookmark icon

Écrire un commentaire...