Coup de neuf sur les « Duty Free » espagnols

 -  -  455


World Duty Free Group, anciennement Aldeasa, a annoncé vouloir investir 100 millions d’euros pour moderniser les boutiques hors taxe du réseau Aena. Mi-décembre, le conseil d’administration d’Aena Aeropuertos annonçait avoir confié l’exploitation commerciale des boutiques « duty free » de 26 aéroports à World Duty Free Group. Le groupe, contrôlé par la multinationale italienne Autogrill, a annoncé qu’il investirait 100 millions d’euros dans le remodelage des 80 boutiques concernées. Douze millions seront spécifiquement attribués aux magasins du terminal T4 de l’aéroport madrilène de Barajas. Sur ce seul terminal, WDFG espère augmenter son chiffre d’affaires de 40 à 45% sur l’ensemble de la durée de la concession, fixée à sept ans. Dix autres millions d’euros seront affectés à la rénovation des points de ventes des T1, T2 et T3. Les boutiques des aéroports de province seront également remodelées. Le groupe investira notamment 25 millions d’euros pour les 13 points de ventes situés dans les différents aéroports des Canaries. Profiter du développement de l’aéroport de Barcelone Le développement annoncé de la zone commerciale de l’aéroport du Prat (Barcelone) devrait largement contribué au succès de WDFG dans les aéroports espagnols. C’est d’ailleurs dans le Shopping Centre du Prat que le groupe a le plus d’attentes puisqu’il prévoit d’y passer d’un chiffre d’affaire de 66 millions d’euros en 2012 à 115 millions en 2015, soit 75% d’augmentation en trois ans. Aena avait annoncé l’année dernière que la superficie commerciale de l’aéroport de Barcelone serait doublée en 2013, afin de pouvoir «adapter l’offre à la demande, qui a augmenté de manière spectaculaire ces derniers mois ». Elle devrait par ailleurs lancer très prochainement un appel d’offres pour la construction d’un club de plage entre la troisième piste et la plage du Prat.

Newsletter

4 recommandation(s)
comments icon Commenté 0 fois
0 commentaires
bookmark icon

Écrire un commentaire...