Deux gares desaffectées vendues pour un montant de 1,4 millions

 -  -  1536


Madrid, 15 oct. (EP) Adif a réalisé la vente, moyennant enchères publiques, de deux gares ferroviaires désaffectées, grâce à laquelle elle a obtenu des recettes de 1,41 millions d’euros, d’après les données officielles provenant de l’entreprise publique. Il s’agit de la gare de La Naja, à Bilbao, qui a été adjudiquée pour 1,35 millions d’euros, et celle de Cascante (Navarre), vendue pour 65.150 euros. Il s’agit des premières gares ferroviaires désaffectées  que la société promotrice et titulaire des voies et infrastructures ferroviaires a adjudiquées, sur un total de plus de 400 gares fermées et sans trafic ferroviaire prévu d’être vendu. La gare de La Naja est située sur la berge de l’estuaire de Bilbao, à la hauteur du pont d’El Arenal, avec une surface de 1.847 mètres carrés. Cette enceinte, qui hébergea les installations de la ligne qui reliait Bilbao à Portugalete et Triano, devint désaffectée lorsque les services de banlieue de la capitale de Biscaye furent concentrés dans l’intermodale Bilbao Abando. Par ailleurs, la gare Navarre de Cascante compte sur 518 mètres de surface construite et comprend deux logements et une parcelle de 1.783 mètres carrés. La Naja a été adjudiquée au même prix de départ avec lequel elle a été mise aux enchères, tandis que l’enceinte de Cascante a été vendue à un prix de 0,2% supérieur. Les ventes de ces enceintes ont été réalisées dans le cadre de la stratégie d’Adif de désinvestir ou de mettre en valeur tous les actifs qui ne sont pas étroitement liés avec l’opération ferroviaire, afin d’obtenir des ressources additionnelles pour investir dans de nouvelles infrastructures. VENTE D’IMMEUBLES POUR 8,4 MILLIONS Dans le cadre de cette politique, la société que préside Gonzalo Ferre a également pendu le panneau de ‘mise en vente’, aussi moyennant enchères, à un lot d’environ 800 actifs immobiliers (immeubles et logements), dont elle en déjà vendu 115 pour un montant total de 8,4 millions d’euros, d’après les indications d’Adif dans son magazine interne ‘Líneas’. En outre, la société publique dépendante du Ministère de l’Équipement a passé l’année dernière des contrats de gestion de divers actifs à l’initiative privée, comme son réseau de fibre optique, l’un des plus longs du pays, ainsi que les parkings qu’elle possède dans les gares de l’AVE. EUROPA PRESS – Le Courrier d’Espagne avec Sol Marzellier de Pablo (www.smatraductores.com)

Newsletter

comments icon Commenté 0 fois
0 commentaires
bookmark icon

Écrire un commentaire...