En Espagne, Carrefour résiste

 -  -  150


En 2011, Carrefour a réduit son bénéfice de 14% et son dividende de moitiéLe groupe de supermarchés français a subi une perte record estimée à 371 millions d’euros. Contrairement à ses voisins italiens et grecs, tout semble indiqué qu’en Espagne, Carrefour résiste. Par la réduction de son dividende de 1 euro à 0,52 euros, Carrefour montre que la crise est passée par là. La multinationale française de la distribution a essentiellement attribué cette baisse significative à l’impact de la crise en Europe. La détérioration de ses positions commerciales dans les marchés européens s’est fait ressentir particulièrement en Grèce et en Italie. Les responsables ont indiqué avoir dépensé un total de 2,600 millions d’imprévus. Sans compter que globalement la chaîne de supermarchés a enregistré une perte nette de 2.200 millions d’euros provenant de ses franchises. Seul un contrôle strict des coûts et une parfaite gestion de la trésorerie ramèneront Carrefour à son leadership d’antan. Dans ces conditions, la chaîne française a également annulé ses magasins phares Carrefour Planet dans lesquels elle avait investi plus de 1.500 millions de dollars car les résultats ont été plus faibles que prévu. Désormais Carrefour mise tout sur le développement des établissements drive et le commerce électronique. Des résultats inégaux Même si elle se situe en dessous des gains que l’Espagnole Mercadona a inscrit dans la même période, la chaine Carrefour a tout de même enregistré une « légère érosion » de ses bénéfices en Espagne. Carrefour a aussi bénéficié d’une progression de son chiffre d’affaires de 0,9 % sur les marchés émergents que comptent principalement l’Amérique latine. Elle y affiche là-bas un développement de 8,4 % de ses recettes grâce en partie à la rentabilité de ses hypermarchés au Brésil, en Argentine et en Colombie. En France, les ventes sont montées très légèrement même si les franchises ont rapporté moins face à la concurrence et à l’augmentation du prix des matières premières. Dans le reste de l’Europe, le chiffre d’affaires a reculé de 4,3 %. Carrefour essaiera d’améliorer sa compétitivité avec moins de promotions mais plus de prix bas généraux en Espagne. I.M

Newsletter

comments icon Commenté 0 fois
0 commentaires
bookmark icon

Écrire un commentaire...