Espagne, les pilotes partent à l’Est

 -  -  335


Depuis quelques années, entre 2000 et 3000 pilotes espagnols partent travailler pour les compagnies aériennes asiatiques ou orientales telles que certaines compagnies  comme Emirates ou Quatar Airways qui recrutent beaucoup en Europe du sud. En Espagne, énormément de compagnies aériennes ferment, c’est le cas de la compagnie Spanair, qui se retrouve en cessation de paiement. Plusieurs faillites de compagnies se sont succédé ces 5 dernières années comme Air Madrid ou Air Comet. « Iberia n’a pas fait de recrutement de pilotes depuis 9 ans et demi » rappelle le chef syndical des Pilotes Sepla, Ariel Shocron. Les compagnies orientales embauchent régulièrement des pilotes européens car ils ont beaucoup plus d’expérience. « Les conditions de travail sont beaucoup plus intéressantes, les frais de scolarité des enfants sont pris en charge, les soins médicaux également et le logement est assure», assure Ariel Shocron. Les pilotes espagnols partent vers l’Orient pour le salaire mais également parce qu’on leur offre un plan de carrière. Ce sont des compagnies émergentes, en pleine expansion, donc  des postes sur le long terme. La compagnie Emirates, qui a ouvert en septembre dernier, recherche des pilotes espagnols, sur différents critères tels que l’anglais et un minimum de 4000 heures de vol. La compagnie a aussi ouvert des sessions de recrutement pour le personnel navigant à travers l’Espagne. Les pilotes ne sont pas les seuls à partir vers l’Est, le personnel de la maintenance part également. Albert Hernandez, membre du syndicat Asetma, le  justifie par le fait que les mécaniciens cherchent à partir d’Espagne, car le travail est précaire. Pour la plupart ils se dirigent vers la Suisse ou l’Asie. « Dans les 20 prochaines années, on manquera de 466 000 pilotes surtout en Asie et dans le Pacifique. Pour anticiper ce manque, 40% des nouveaux postes seront créés dans cette région, et 9% en Amérique Latine, ainsi que 500 000 mécaniciens » selon le fabriquant Boeing. On compte plus de 3000 pilotes sans emploi en Espagne selon le représentant de Sepla. Loren.GC

Newsletter

3 recommandation(s)
comments icon Commenté 0 fois
0 commentaires
bookmark icon

Écrire un commentaire...