Foot-business: des stades multifonctions

 -  -  5107


De plus en plus de stades de football rentabilisent leur structure en aménageant de véritables complexes commerciaux. Un business annexe, mais qui rapporte.       C’est sous l’impulsion de son président Florentino Perez que le Real Madrid a décidé d’entreprendre des travaux de rénovation et d’amélioration dès l’année 2001 pour rentabiliser au maximum le stade Santiago Bernabeu. En douze ans, 200 millions d’euros auront été investis. Une boutique et quatre restaurants sont déjà installés à l’intérieur de l’enceinte, un centre commercial annexe verra le jour en 2013. Le club met également des espaces à disposition des entreprises, pour des événements pouvant accueillir jusqu’à 80 000 personnes. Le « Tour Bernabeu », visite de tous les recoins du stade, accueille par ailleurs plus d’un million de visiteurs chaque année et a généré à lui seul vingt millions d’euros de recettes pour le club en 2010. Des projets freinés par la crise Alors que des aménagements de la structure existante ont suffi pour faire du Bernabeu un stade de football cinq étoiles, la plupart des autres clubs espagnols devaient opter pour la construction d’un nouveau stade. C’était le cas du Nou Camp, stade du FC Barcelona, dont le projet présenté par l’architecte Norman Foster n’a finalement pas été réalisé suite à l’éclatement de la bulle immobilière et la crise économique qui a soudainement touché l’Espagne. Le président du Barça, Sandro Rosell, a cependant rappelé il y a quelques jours que le stade catalan avait besoin d’être rénové et que le projet de l’Espai Barça, méga-complexe sportif, était toujours d’actualité. Les projets de grandeur du Valencia et de l’Atletico de Madrid ont eux aussi été stoppés net par la crise, les deux clubs devront se contenter d’un simple changement de stade. AC

Newsletter

5 recommandation(s)
comments icon Commenté 0 fois
0 commentaires
bookmark icon

Écrire un commentaire...