Football – Le propriétaire du Malaga ne sait pas où amarrer son yacht

 -  -  2115


Le qatarite Abdullah Bin Nasser Al Thani, qui a racheté il y a un an le club de football de Malaga, semble se confronter ces derniers temps à un problème de logistique de taille: où et comment amarrer son yacht dans le petit port de la ville andalouse? Cousin de la famille royale qatarite Le Sheikh Abdullah n’est pas un inconnu dans son pays. L’homme d’affaires est un lointain cousin de la famille royale et il a notamment dirigé la banque de Doha. Sa fortune est estimée à un peu plus de deux milliards de dollars. Il a puisé sur ses fonds personnels pour s’offrir en juin 2010 l’équipe du Malaga, dont la vente a atteint 36 millions d’euros. Cette année, pour le mercato, il a investi 33 millions d’euros supplémentaires en recrutant des joueurs comme Ruud van Nistelrooy, Joaquin ou encore Jérémy Toulalan, de l’Olympique Lyonnais. Un yatch de 110 mètres de long Le milliardaire est peu souvent à Malaga et délègue beaucoup au vice-président du club et au staff espagnol en place: « Le président Al-Thani a assisté aux trois premiers matches puis il n’est plus revenu”, a confié au journal Métro Juan Antonio Morgado, journaliste au quotidien El sur de Malaga. Mais lorsqu’il se déplace, il se confronte à un problème de taille: comment amarrer son nouveau yacht de 110 mètres de long et 4,5 mètres de profondeur à proximité de la ville andalouse, absolument pas équipée pour ce type de bateaux? Le Sheikh a bien réfléchi à la question: il vient d’investir 84 millions d’euros dans un projet visant à raser le port de Bajadilla, en périphérie de Malaga, pour en faire une marina de luxe et pouvoir y accueillir d’autres yachts. En attendant, l’encombrante embarcation et les 32 membres d’équipages doivent stationner à Valence. Pas toujours facile la vie de milliardaire…   Aurélie Chamerois  

Newsletter

2 recommandation(s)
comments icon Commenté 0 fois
0 commentaires
bookmark icon

Écrire un commentaire...