« For Shopping Lovers » en marche !

 -  -  133


Madrid, 18 nov. (EP) Le Gouvernement a présenté hier son Plan de Tourisme pour le Shopping 2015, auquel un budget public de 2,82 millions d’euros a été assigné et avec lequel le Pouvoir Exécutif cherchera à accroître la rentabilité du secteur touristique et du commerce intérieur afin qu’elle tourne à l’avantage d’une « plus grande richesse et de la création d’emploi ». À ce montant, s’ajoutera le budget destiné par les différentes entités publiques ou privées qui collaboreront au développement du plan, qui mobilisera aussi des ressources additionnelles. La Secrétaire d’État au Tourisme, Isabel Borrego, et le Secrétaire d’État au Commerce, Jaime García-Legaz, ont été les responsables de présenter les axes de ce plan –élaboré de manière conjointe et pour la première fois par les Ministères de l’Industrie et de l’Économie—avec la Directrice Générale du Commerce Intérieur, Carmen Cardeno, et la Directrice Générale de Turespaña, Marta Blanco. Susciter et positionner l’Espagne dans l’esprit du touriste venu faire son shopping au cours de l’année prochaine est l’objectif de Turespaña grâce à ce plan spécifique, qui implique divers Ministères comme le Trésor Public et les Affaires Étrangères, en collaboration avec les communautés autonomes et le secteur privé. D’après le plan qui a été présenté, 40% des demandeurs ayant voyagé à l’étranger pour loisirs, ont compris le shopping parmi les activités réalisées lors de leur séjour. Le tourisme pour le shopping permet d’accroître la dépense moyenne en destination et distribuer les flux de demande tout au long de l’année, en conséquence, l’Espagne cherchera avec ce plan à diversifier et proroger les saisons de l’offre touristique espagnole, tout en attirant des touristes dont le pouvoir d’achat soit plus important. DES VISAS ET LE REMBOURSEMENT DE LA TVA PLUS AGILES À cette fin, ce budget sera destiné à des actions qui stimuleront et augmenteront la demande dans les pays émetteurs de touristes, ainsi que d’adapter l’offre commerciale espagnole aux besoins des touristes internationaux. Parmi les mesures prévues, il est prévu de rendre les visas plus agiles, d’améliorer les processus de remboursement de la TVA aux touristes extracommunautaires, ainsi du positionnement du tourisme shopping dans la promotion de l’Espagne. En ce sens, le Trésor Public étudie la possibilité de mettre en œuvre un système de validation télématique des déclarations, comme le font d’autres États membres, ce qui rendrait ces démarches plus agiles. Par ailleurs, le Ministère du Commerce Intérieur fera la demande en 2015, par le biais de la Chambre de Commerce d’Espagne, de subventions pour l’exécution de projets de modernisation commerciale situés dans des zones de grande affluence touristique. OBJECTIFS : LES MARCHÉS ÉMERGEANTS Au cours de l’acte de présentation, la Directrice de Turespaña a énuméré les pays leaders de ce type de tourisme. « La France, l’Allemagne et l’Italie sont en tête, il est donc nécessaire que l’Espagne se positionne dans l’esprit de consommateur du touriste international », a-t-elle défendu. Afin de promouvoir ce type de tourisme, Turespaña dispose d’un double objectif. D’une part, accroître le volume du tourisme pour le shopping sur les marchés émergeants comme la Russie, la Chine, le Japon, Le Sud-est Asiatique ou les pays du Golfe, ainsi que les États-Unis, le Brésil et le Mexique. Grâce à cet objectif, la rentabilité augmentera et les saisons se prolongeront. D’autre part, l’objectif sur les marchés déjà mûrs sera d’accroître les dépenses en shopping des touristes pour qui cette activité est complémentaire ou accessoire au cours de leurs voyages, avec des actions différentiées en collaboration avec les destinations et le secteur privé. « Ces touristes viennent en Espagne motivés par leurs vacances et proviennent de marchés plus consolidés. Grâce à cet objectif, les dépenses par voyageur et la rentabilité du tourisme en Espagne augmenteront », a-t-elle expliqué. Dans le cadre de cette promotion, Turespaña mènera à bien des campagnes de communication spécifique ‘Shopping in Spain’ sur ces marchés et donnera la priorité à la composante shopping lors de sa campagne de publicité prévue en 2015. 18 MESURES ET 3 AXES Le Plan de Tourisme 2015 est composé de 18 mesures incorporées à trois axes : actions destinées à accroître la notoriété de l’Espagne en tant que destination pour le shopping et profiter des attributs d’image déjà associés comme la gastronomie, le climat ou l’amabilité, intensifier la promotion relative à l’offre et améliorer sa commercialisation. En ce qui concerne l’amélioration de la commercialisation du produit à l’extérieur, rendre plus agiles les visas sur les marchés d’Europe de l’Est et l’Asie-Pacifique, en favorisant l’octroi d’entrées multiples avec des délais de validité de 6 mois à un an dans ces pays où le potentiel touristique est intéressant pour l’Espagne. Grâce à dernière mesure, l’offre commerciale sera améliorée afin de l’adapter aux besoins et gouts des touristes et ainsi, vivre une expérience de shopping la plus agréable et aisée possible, pour stimuler l’accroissement des transactions et le renouvellement. À cette fin, la promotion sera intensifiée au moyen du réseau des Consulats d’Espagne et Offices Espagnols du Tourisme. EUROPA PRESS – Le Courrier d’Espagne avec Sol Marzellier de Pablo (www.smtraductores.com)

Newsletter

comments icon Commenté 0 fois
0 commentaires
bookmark icon

Écrire un commentaire...