Gibraltar souhaite développer son tourisme

 -  -  54


Le territoire poursuit ses efforts pour attirer davantage de touristes étrangers. Il souhaite devenir une escale incontournable pour les visiteurs du Détroit. Le ministre du tourisme de Gibraltar, Neil Costa, a réaffirmé la semaine dernière sa volonté de faire du territoire britannique une destination touristique à part entière. Il a rencontré Rafael Gallego Nadal, président de la Confédération Espagnole des Agences de Voyages (CEAV), afin de poursuivre une collaboration qui devrait permettre de mieux faire connaître le territoire et ses atouts touristiques. Neil Costa poursuivait un double objectif avec cette rencontre : améliorer la promotion de Gibraltar dans les agences de voyage espagnoles et l’inclure dans les offres de séjours du Détroit en réalisant des actions de synergie pouvant profiter à toute la zone. Le président de la CEAV a quant à lui profité de son séjour sur place pour visiter les infrastructures hôtelières et l’offre de loisirs disponible. Une volonté politique Mi-juillet, lors de la présentation du prochain budget annuel devant le Parlement, Neil Costa avait déjà annoncé qu’il souhaitait voir Gibraltar redevenir une escale incontournable du Détroit et récupérer des touristes perdus, selon lui, à cause des actions du précédent gouvernement. L’année dernière, les arrivées en avion ont déjà augmenté de plus de 25% par rapport à 2010, et les arrivées en bateau de près de 8%. Un total de 186 croisières ont fait escale à Gibraltar en 2011 : c’est douze de plus que l’année précédente, mais encore loin des chiffres de 2009 où le territoire avait accueilli 238 bateaux de croisières. Le gouvernement a annoncé qu’un budget d’un million de livres (1,28 millions d’euros) « très nécessaire » serait investi l’année prochaine dans les différentes zones touristiques. AC  

comments icon Commenté 0 fois
0 commentaires
bookmark icon

Écrire un commentaire...