Hameaux à vendre

 -  -  77


Selon l’Institut National de Statistiques, l’Espagne compte quelques 3000 hameaux abandonnés. Les dernières décennies ont vu les campagnes espagnoles se déserter au profit des grandes agglomérations. Plus des trois quarts de la population vit désormais en ville et de nombreux hameaux se sont vus abandonnés. Certaines agences immobilières y ont alors discerné une opportunité et se sont mises à vendre non plus maison par maison, mais des hameaux entiers voire de petits villages. C’est le cas du portail web Aldeas Abandonadas qui regroupe environ 2000 annonces de domaines ruraux et hameaux abandonnés. Le site reçoit entre 300 et 400 demandes d’information chaque jour. Plus de 90% des acheteurs sont d’origine étrangère. Les opportunités générées par la crise immobilière incitent beaucoup à investir dans ce secteur. Sur le site, on trouve par exemple un hameau de trois maisons près des plages de la Corogne pour 60.000€ ou encore un ensemble de plus de 150 hectares, situé à 35 kilomètres de Barcelone, pour 1,120 million d’euros. Opportunités d’achat et retour à la nature Les ventes de hameaux ou villages ont augmenté de 19% depuis 2011. Si la sensation de saisir des opportunités et d’investir dans des biens qui prendront de la valeur compte beaucoup dans la décision d’achat, elle n’en est souvent pas le moteur principal. «Entre 15 et 20% des acheteurs le voient comme un investissement, explique Rafael Canales responsable du site Aldeas Abandonadas, mais beaucoup sont également intéressés par la tranquillité qu’ils peuvent trouver dans ces maisons, par exemple pour vivre à la campagne lorsqu’ils partent à la retraite». La tendance des familles urbaines à délaisser la ville, accrue par la possibilité de désormais télé-travailler depuis n’importe quel endroit du monde, est également très palpable : « Les gens recherchent une bonne qualité de vie, explique Rafael Canales, ce n’est pas la même chose de travailler depuis Madrid que depuis un hameau, et pour moins d’argent que ce que vaudrait un appartement dans le centre, on peut s’acheter un village entier ». Selon l’INE, 70% des hameaux abandonnés se trouvent en Galice, et nombreuses y sont les propriétés récemment vendues par le site spécialisé: « Nous sommes en train de remplir la Galice d’étrangers, des Anglais, des Américains, des Hollandais, un peu comme ce qu’il s’est passé avec les Allemandes sur l’île de Majorque » conclut l’entrepreneur. (notes: nous avons reçu de nombreux mails sur ce sujet. Si vous recherchez un hameau en Espagne; ,nous pourrons vous orienter. contactez-nous à com.lecourrier@gmail.com)

Newsletter

comments icon Commenté 0 fois
0 commentaires
bookmark icon

Écrire un commentaire...