Inditex lance un plan de départs volontaires en Espagne

 -  -  8


Le groupe textile Inditex, maison-mère de Zara, Bershka ou encore Massimo Dutti, bat tous les records en termes de ventes et bénéfices dans le monde entier. Cependant, il semblerait que l’Espagne soit un peu en retrait ce qui pousse la société à prendre des mesures préventives. Inditex a mis en place un plan de départs volontaires « aux conditions favorables » adressé aux travailleurs ayant plus d’ancienneté dans l’entreprise. Pour ce programme qui consiste essentiellement à réduire le personnel, la compagnie a prévu la somme de 31 millions d’euros. Même si la moyenne d’âge des employés du groupe en Espagne, qui en compte presque 40.000, est plutôt jeune certains travaillent pour Inditex « depuis des années », explique la société. La compagnie n’a pas dévoilé plus de détails concernant le plan de départs volontaires puisque c’est une entreprise cotisée et qu’elle peut seulement divulguer les données connues par la Commission Nationale du Marché des Valeurs (CNMV). Un porte-parole a cependant insisté sur le fait que la somme prévue pour ce plan « est de seulement 31 millions d’euros », ce qui laisse donc entendre un impact réduit de ce plan sur le personnel. Inditex en chiffres Inditex compte 5.693 boutiques dans le monde entier. Les ventes du premier semestre de l’année ont atteint 7,2 milliards d’euros, soit 17% de plus que sur la même période l’année dernière et son bénéfice a été de 944 millions, soit 32% de plus. La compagnie a également annoncé à la CNMV le salaire de ses dirigeants perçus pendant le premier semestre : les neuf conseillers ont reçu en tout 4,08 million d’euros (5,6% de moins) et les directeurs 8,9 millions (10% de moins). Expansion en Asie La société crée par Amancio Ortega est en train de vivre une expansion imparable en Asie. La Chine est appelée à devenir cette année le second plus grand marché, derrière l’Espagne. La différence est que pendant que les ventes n’arrêtent pas d’augmenter à l’étranger, en Espagne elles chutent. La marque n’offre pas d’évolution de vente par pays, cependant le président de l’entreprise, Pablo Isla, a annoncé que l’Espagne représente aujourd’hui 22% des ventes (par rapport aux 26% de l’an dernier) tandis qu’en Asie elles ont augmenté de trois points, atteignant actuellement 20%. Les ventes en Espagne ont donc diminué tandis que dans d’autres marchés elles continuent de grimper à des rythmes compris entre 30% et 40%. N.B.

comments icon Commenté 0 fois
0 commentaires
bookmark icon

Écrire un commentaire...