Indra implantera des radars à Shanghaï et dans deux aéroports chinois

 -  -  352


Madrid, 8 mars (EP) La multinationale espagnole Indra s’est adjugée un marché grâce auquel elle implantera des radars à Shanghaï et dans deux aéroports chinois, dont le prix figurant au catalogue est d’environ huit millions d’euros, d’après les informations de la société au cours d’un communiqué. Concrètement, la société installera dans l’aéroport international de Pudong, à Shanghaï, une nouvelle station qui comptera sur un radar primaire et un autre secondaire afin d’améliorer la surveillance des mouvements dans son espace aérien. En outre, elle dotera les aéroports de Dalian et Shenyang d’un système avancé de guidage et de contrôle des mouvements en surface (A-Smgcs). Ce système incorpore des radars à onde continue de dernière génération qui améliorent l’efficacité du contrôle des manœuvres des aéronefs sur les pistes et la plate-forme de vol, tout en permettant de fonctionner dans des conditions de visibilité peu élevée. La multinationale a déployé un réseau d’une demi-centaine de radars qui gère 60% de l’espace aérien chinois. En 2015,  elle s’est adjugée une série de marchés afin d’implanter plus de 60 systèmes de radio aide dans 20 aéroports. Elle a déployé ces dernières années plus de 900 systèmes au total de ce genre dans toute la géographie du pays. EUROPA PRESS – Le Courrier d’Espagne avec Sol Marzellier de Pablo (www.smtraductores.com)

3 recommandation(s)
comments icon Commenté 0 fois
0 commentaires
bookmark icon

Écrire un commentaire...