Isolux, CAF et Azvi s’adjugent un contrat à Mexico pour 690 millions

 -  -  454


Madrid, 25 nov. (EP) Le consortium composé par Isolux Corsán, CAF, Thales et Azvi s’est adjugé le marché de travaux de construction de la ligne de chemin de fer interurbain qui reliera Mexico et Toluca, pour un montant de 690 millions d’euros, d’après les informations du fabricant ferroviaire. Le projet envisage la construction d’une ligne ferroviaire de 57,7 kilomètres de long qui reliera la Vallée de Toluca et la zone ouest du DF, outre l’exécution de quatre gares intermédiaires et la fourniture des trains. Grâce à cette infrastructure qu’utiliseront 270.000 passagers quotidiens, le Secrétariat aux Communications de Mexico envisage de s’occuper des problèmes de connectivité et de congestion routière que ces deux zones urbaines vivent actuellement. D’après les données de l’organisme public, la mise en service de ce chemin de fer permettra d’économiser 90 minutes en matière de durée du déplacement, éviter la circulation de 200.000 véhicules quotidiens, la réduction des émissions et un accroissement de la sécurité.    CAF a indiqué que 49% environ du contrat total lui correspondent, c’est-à-dire, 340 millions d’euros, étant donné que l’entreprise se chargera de fournir trente trains qui réaliseront le trajet en quarante minutes.    Le fabricant, dont le siège est à Beasain (Guipúzcoa) se chargera de même d’installer une partie de la signalisation et autres systèmes de la ligne. FORTE PRÉSENCE AU MEXIQUE    Grâce à ce contrat, aussi bien le fabricant ferroviaire qu’Isolux renforceront leur présence déjà éminente au Mexique et favoriseront de même leur internationalisation.    CAF considère que ce projet la consolide comme l’un des fournisseurs de trains les plus importants de tout le continent américain. Au Mexique, où elle est présente depuis 1992, elle a fourni des trains pour le métro de la capitale et, en 2008, s’adjugea la concession du transport ferroviaire du train de banlieue Buenavista-Cuautitlán, à Mexico.    Dans le cas d’Isolux, la société est également présente dans le pays depuis des dizaines d’années, non seulement dans le secteur des infrastructures de transport, mais aussi de l’énergie. EUROPA PRESS – Le Courrier d’Espagne avec Sol Marzellier de Pablo (www.smtraductores.com)

Newsletter

4 recommandation(s)
comments icon Commenté 0 fois
0 commentaires
bookmark icon

Écrire un commentaire...