La Colombie et l’Espagne s’unissent

 -  -  148


Bogota  a accueilli le forum des investissements et de la coopération Espagne-Colombie. Plus de 60 entreprises espagnoles se sont donné rendez-vous pour rencontrer 200 entreprises colombiennes. Le président du Gouvernement espagnol, Mariano Rajoy, s’est rendu en visite officielle en Colombie pour promouvoir les investissements espagnols vers le pays. Il a manifesté l’intérêt de renforcer les relations économiques entre les deux pays. « C’est un pays très attractif pour le commerce et les investissements, un pays en pleine croissance avec une économie très dynamique. » Rajoy rappelle que « les chiffres accumulés entre 1994 et 2010 place l’Espagne en 3e position comme investisseur étranger en Colombie. Les entreprises espagnoles qui sont présentes dans la majeure partie de l’économie colombienne génèrent 70.000 emplois directs et 80.000 indirects ». Les secteurs prioritaires pour les investissements sont l’énergie, les infrastructures et la technologie d’informations et de communication. La Colombie a un grand potentiel économique, de par son dynamisme, sa croissance économique et sa situation géographique qui la place entre l’Amérique du Nord et l’Amérique du Sud. La capitale, Bogota, représente 25% du produit intérieur brut du pays. En 2011, elle a reçu 79% du total des investissements étrangers. Le président colombien, Juan Manuel Santos, attend beaucoup de l’Espagne, elle représente une grande aide pour le pays et pourrait permettre à la Colombie d’améliorer ses infrastructures par exemple. Il existe un accord de Protection réciproque des investissements étrangers (APPRI) entre l’Espagne et la Colombie. Les deux présidents souhaitent qu’à la fin de l’année le traité de libre commerce entre l’Union Européenne et la Colombie entre en vigueur. Loren.GC

Newsletter

comments icon Commenté 0 fois
0 commentaires
bookmark icon

Écrire un commentaire...