La délocalisation locale, un phénomène de plus en plus présent en Espagne

 -  -  11322


La délocalisation d’entreprises n’affecte plus seulement des pays entre eux mais se produit maintenant aussi au sein d’un même pays. Ce phénomène devient de plus en plus courant en Espagne, où certaines entreprises n’hésitent pas à changer de Communauté afin de trouver de meilleurs conditions de travail ailleurs.

Cette fuite des entreprises se produit particulièrement dans les villes du nord du pays. En 2016, 802 entreprises sont parties de Barcelone pour s’installer dans d’autres communautés et seulement 531 ont fait le trajet inverse.

Le même problème survient au Pays Basque où l’on compte 232 départs contre 166 arrivées, ou encore à Valence où le nombre d’entreprises qui décident de partir ne compense pas celui de celles qui arrivent.

Le phénomène inverse se produit dans d’autres régions du pays où les entreprises en fuite trouvent refuge. Parmi les grands gagnants de ces délocalisations massives, on retrouve Madrid où les 1 437 arrivées compensent les 1 013 départs ou encore dans les îles Baléares qui n’ont vu partir que 95 entreprises et en ont accueilli 165 nouvelles.

Au total, on compte plus de 4 200 mouvements à l’intérieur du pays, selon les chiffres avancés par Axesor. La Communauté de Madrid attire les entreprises grâce à sa stabilité institutionnelle et les avantages qu’elle peut leur procurer. En revanche, la Catalogne explique ses pertes par une volonté d’indépendance de plus en plus coûteuse qui pousse certaines entreprises à vouloir retrouver le confort qu’elles avaient dans d’autres grandes villes d’Espagne, à un prix inférieur.

Crédits photo : www.axesor.es

Newsletter

11 recommandation(s)
comments icon Commenté 0 fois
0 commentaires
bookmark icon

Écrire un commentaire...