La grève générale en Espagne va coûter 4.000 millions d’euros

 -  -  137


Cette journée de grève du 29 mars coûtera entre 4.000 et 5.000 millions d’euros. Depuis minuit les syndicats appellent les Espagnols à manifester ! Aujourd’hui, un service public minimum est assuré dans tout le pays. Jeudi  29 mars, une date symbolique pour ces grévistes, il y a cent jours exactement le président actuel Mariano Rajoy rentrait au pouvoir !  Les Espagnols sont dans la rue afin de protester contre les nouvelles réformes du travail et la politique d’austérité du gouvernement.  Les piquets de grèves mentionnant « Non à la réforme du travail » sont installés devant les portes des entreprises, des banques ou encore des stations de métro. Le secteur de l’industrie parait être le plus touché. Le Gouvernement a déclaré que le transport urbain, métro et bus,  fonctionnait comme  » un jour de travail normal », surtout  dans les villes de Madrid et Barcelone. Le trafic aérien perturbé La grève va paralyser une partie du trafic aérien ! Iberia a annoncé l’annulation de 60% de ses vols dans tout le pays. Les compagnies Ryanair, Easy Jet et Vueling verront aussi leurs vols affectés par cette grève générale. C.d.S

Newsletter

comments icon Commenté 0 fois
0 commentaires
bookmark icon

Écrire un commentaire...