( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( )

Le lycée français de Madrid, fer de lance de la mobilisation pour la défense des établissements français de l’étranger

 -  -  2014180


Une pétition lancée, depuis quelques jours, par les parents d’élèves du lycée français de Madrid proteste contre la baisse des moyens alloués aux établissements à l’étranger.

Les lycées français sont en danger, c’est ce qu’indiquent dans une pétition les parents d’élèves du lycée français de Madrid. En ligne sur le site Internet change.org, depuis plus d’une semaine, la pétition « Sauvons les lycées français du monde » a obtenu plus de 11 000 signatures.

À l’origine de cette lettre adressée au Président de la République, aux membres du gouvernement et aux députés, la Franco-Espagnole Katia Velasco et le Franco-Libanais Hassan Hassan, tous deux parents d’élèves inscrits à Madrid. Ils y expliquent notamment leur inquiétude face aux coupes budgétaires annoncées en 2017, concernant les moyens alloués à l’Agence pour l’enseignement du français à l’étranger (AEFE).

La suppression d’une partie du budget de l’AEFE a déjà conduit à l’annonce de la suppression de 512 postes d’enseignants titulaires en 3 ans. En effet, le salaire de ces professeurs est financé par l’Agence. D’après les parents d’élèves, les coupes budgétaires devraient également avoir pour conséquence l’augmentation des frais de scolarité, déjà important, pour les familles. La pétition demande donc « de maintenir les postes d’enseignants titulaires » et « de stabiliser les frais de scolarité ».

Le réseau d’enseignement français de l’étranger représente 500 écoles, collèges et lycées répartis dans 137 pays. Katia Velasco et Hassan Hassan rappellent notamment que  « Ce puissant réseau permet de promouvoir la culture française et de développer l’économie de la France grâce à sa présence internationale. »

Le lycée français de Madrid est l’un des plus importants de l’AEFE, 4 000 élèves y sont scolarisés.

Newsletter

201 recommandation(s)
bookmark icon