La nouvelle carte de santé espagnole pourrait rapporter gros

 -  -  8


Il s’agit là de la dernière proposition du ministère de la Santé pour remplir les coffres des communautés autonomes. Cette nouvelle carte de santé devrait permettre aux espagnols d’avoir accès aux mêmes avantages. Mais pas aux même prix.   Alors que l’économie espagnole s’époumone, le gouvernement et les communautés autonomes ont adopté en début de semaine le Pacte pour la Santé. Grâce à cet accord, les communautés autonomes peuvent adopter leurs propres mesures pour réduire leur déficit sanitaire. Dans ce cadre, certains domaines peuvent ainsi devenir une source de revenus supplémentaires, favorisant certaines régions. La nouvelle carte, qui vise à éliminer les incompatibilités entre les cartes régionales permettra une centralisation des données de services de santé. Une aubaine pour les régions qui entendent facturer ces frais de gestion et de renouvellement pourtant d’ordre public. La santé publique devient chère Bien que le ministre ait refusé de se prononcer sur les retombées économiques de cette mesure, on sait que le gouvernement pense renouveler quatre millions de cartes par an. Aux Baléares comme en Galice, il vous coûtera 10 euros pour renouveler votre carte. Des prix qui pourraient grimper dans certaines régions. Si d’autres communautés emboîtent le pas, les communautés autonomes pourraient percevoir 470 millions d’euros, dans un processus graduel qui débutera cette année. La santé publique se tourne donc vers les frais directs sous forme de taxes. Preuve que son système public est déficitaire. Il accumule déjà une dette de plus de 15.000 million d’euros. Le paiement pour le renouvellement de la carte sanitaire n’est pas la mesure unique de ce type. La Catalogne appliquera une taxe d’un euro par personne par ordonnance médicale à partir du mois de mai. I.M

comments icon Commenté 0 fois
0 commentaires
bookmark icon

Écrire un commentaire...