( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( )

Assez mal connue des français, la petite ville balnéaire attire de plus en plus d’investisseurs internationaux et de touristes haut de gamme. Située entre Malaga et Marbella, elle présente de nombreux atouts dont celui de ne pas être encore trop sophistiquée. La ville connaît un véritable boom depuis trois ans.

Si les vols entre Paris et Malaga sont quotidiens avec différentes compagnies aériennes comme Air Europa ou Transavia et amènent un flux grandissant chaque année de touristes français ce n’est pas pour autant que les villes voisines sont toutes connues par le public francophone.

L’une d’elles, située à quinze minutes de la gare de Malaga, connaît un véritable boom depuis la fin de la crise et peut prétendre à devenir une belle station balnéaire dans les années à venir. Il s’agit de Benalmadena.

Jusqu’à présent on y voyait plutôt un public « populaire », un tourisme « mass market », où défilait des bus entiers de retraités du nord de l’Europe. Pendant près de 20 ans, quasiment aucun hôtel n’avait été rénové et l’hôtelerie de luxe inexistante.  Seul le Mac hotel (racheté par RIU), a su offrir des installations modernes et propres en face de la plage.

Les français et les belges ne jurent que par Malaga et Marbella sur la Costa del Sol. A tord. Marbella est devenu une station internationale bien trop sophistiquée pour y trouver de l’authenticité locale. Sans compter que le plus gros défaut de Marbella est sa plage ; une mer assez sale et des plages minuscules. De plus, les autorités locales laissent pousser comme des champignons des blocs de béton au milieu des plages comme celui qui est actuellement en construction en face du café Capuccino, bloquant ainsi l’accès par la plage pour les promeneurs. Il est encore possible de privatiser à l’année le sable de Marbella…

Benalmadena quant à elle, est en train de tirer avantage de ne pas être une station balnéaire Jetset. Le Puerto Marina par exemple, est un des plus beaux ports de plaisance d’Espagne (voir photo ci-contre).

On y trouve différents restaurants dont l’une des meilleures adresses SeaFood d’Espagne : El Mero. Une générosité incroyable et un choix judicieux de crustacés à des prix très raisonnables. La parillada del Marisco par exemple est une des spécialités de la maison, des produits frais et variés comme la Concha Fina qui est un met local très populaire dans la zone et que l’on trouve en abondance. Cela ne vous coûtera que 70 euros le plat pour 2 ou 3, voir 4.

La Concha Fina, un produit typique des Chiringuitos de Benalmadena

Quant à sa plage, il suffit de la comparer sur Google Earth  avec celle de Marbella pour comprendre qu’il n’y a pas photo. A Benalmadena, les plages sont grandes, les fameux Chiringuitos sont excellents et contrairement à Marbella, ils ne bloquent pas la circulation des promeneurs.

Émergence d’hôtels 4 et 5 étoiles

Les hôteliers ont bien compris les potentiels de la ville et affluent à grands pas à l’image de la chaine hôtelière Best Hotels qui a décidé de quitter la Catalogne pour s’installer à Benalmadena. Ils y possèdent déjà 3 hôtels.

La chaine Hoteles Globales quant à elle a annoncé l’acquisition de l’hôtel Los Patos Park, un 4 étoiles qui va offrir un hébergement « all inclusive », de plus en plus demandé d’ailleurs par les touristes haut de gamme. Voir article du Courrier  dans lecourrier.es

L’un des premiers à avoir placé un hôtel grand luxe est la chaine Vincci avec son Vincci Selection à Aleysa boutique and spa (chambre à partir de 300 euros s’il vous plait). Le tourisme à Benamalena est encore très local (beaucoup d’espagnols) d’ailleurs le restaurant El Mero que nous avons cité précédemment a une occupation de 80% d’espagnols le samedi soir, des vieilles familles de Malaga qui viennent se faire plaisir en face du Puerto Marina.

De nouvelles promotions immobilières avant-gardistes

Autre aspect qui symbolise la renaissance de la ville balnéaire : ses promotions immobilières d’un nouveau genre. Benalmadena est située entre la mer et la montagne et peut jouir de vues exceptionnelles sur ses hauteurs ce qui fait la joie des promoteurs immobiliers et des investisseurs. Certaines promotions sont en train de voir le jour car la clientèle internationale va désormais affluer dans la ville.

Blue Heaven est une de ses superbes promotions qui vient de voir le jour sur les hauteurs de la ville. Chaque appartement dispose d’une terrasse de 20 mètres carrés sans vis à vis. A dix minutes des plages de Benalmadena, ‘Blue Heaven’ est l’une des meilleures opportunités d’investissement immobilier sur la Costa del Sol. Un nouveau complexe d’appartements offrant un hébergement de haute qualité et des vues sensationnelles sur la mer. (Voir photo principale)

L’urbanisation est située sur une colline sur les hauteurs de la ville. Il se compose de 192 appartements , tous avec terrasses et vue sur mer. En outre, les espaces communs offrent des piscines à débordement, une salle de sport panoramique, un sauna, un bar avec terrasse et aire de jeux, le tout immergé dans un jardin. Cette promotion offre des caractèristiques plus internationales. (Promotion commercialisée par Gilmar Real Estate)

 

P.C

 

Newsletter

70 recommandation(s)
bookmark icon