La Roja va changer

 -  -  3


La presse est unanime, comme l’est ici ElMundo.es. Les commentaires varient selon les tendances, mais la veille de l’intronisation de Felipe VI, nouveau roi d’Espagne, cela laisse un  goût amer.  Le syndrome « bleu » est passé par là. Depuis quatre ans, la Roja passe plus de temps dans les spots publicitaires qu’à s’occuper de la performance physique et l’humilité mentale. L’addition risque d’être salée pour l’ensemble de l’équipe comme pour les sponsors aveuglés. Les grandes affiches  » Hugo Boss » et autres grandes marques internationales ayant parié sur cette équipe trop médiatisée vont-elles rester sur la Castellana et en face du Bernabeu pendant le mondial ? Une chose est certaine, les joueurs ne toucheront pas les 720.000 euros qui devaient leur être réglés en finale. Et les sponsors, dans les quatre ans à venir, vont s’évaporer des écrans espagnols. Dommage en période de reprise économique… LCE

 

comments icon Commenté 0 fois
0 commentaires
bookmark icon

Écrire un commentaire...