La Tour Eiffel… vertigineuse !

 -  -  25


Madrid, 8 oct. (EP) La Tour Eiffel a transformé son premier étage en une expérience vertigineuse grâce à l’installation d’un niveau en cristal offrant des vues spectaculaires sur la ville et une pente de 57 mètres jusqu’au sol. Les touristes qui, dès maintenant, viennent voir le monument touristique payant le plus visité du monde pourront profiter d’un premier étage rénové, avec un plancher en verre et un nouveau musée. L’expérience de la transparence dans le vide est complétée par des murs également transparents, faisant saillie de quelques degrés et arrondissant la vertigineuse image. Le renouveau de l’image de ce monument, qui a représenté un investissement de 30 millions d’euros, sera complété par un espace de visites qui comprendra un restaurant, un magasin et un musée moderne, d’après la société d’exploitation de la Tour Eiffel (SETE). Le cabinet d’architectes Moatti-Rivière est le responsable de ce ‘renouveau’ de la tour, dont les travaux ont duré deux ans et au cours desquels elle est demeurée ouverte au public à tout moment. La tour Eiffel est visitée chaque année par sept millions de touristes. Espacer et administrer ce flux de personnes est l’un des objectifs de la rénovation du premier étage de l’un des monuments les plus célèbres de France. RESPECTUEUX AVEC L’HISTOIRE Ce nouveau projet recherche le plus grand profit de la tour et de Paris, de manière totalement respectueuse avec le monument et son histoire. D’après ses créateurs, les nouveaux pavillons ont une influence sur les piliers conçus par Gustave Eiffel, « en s’adaptant à la nature oblique de la tour ». Les volumes s’inscrivent dans la profondeur et la courbature des piliers, les zones de services, quant à elles, se trouvent près des frontons afin de conserver la transparence centrale. « Le projet offre une expérience améliorée de la tour et de Paris, une expérience ludique et sensorielle, un voyage au cœur des sens et de la connaissance », assurent ses créateurs. Jusqu’à maintenant, le premier étage de la tour, quelque peu sombre, était l’une des zones les moins visitées, et la plupart des sept millions de visiteurs annuels montait directement vers les niveaux les plus élevés. SELFIES DANS LE VIDE Le spectacle d’immersion promet des émotions fortes. Au premier étage du pavillon Ferrié, ce spectacle utilisera des projections au sol et sur les murs afin de submerger les visiteurs dans les trois univers caractéristiques de la tour : l’expérience du vide (escalader la tour, marcher sur ses poutres), les fêtes et les éclairages, et la construction du monument. Le couloir transparent a déjà démontré être tout un succès entre les visiteurs qui font la queue (et y dorment) afin de prendre des selfies et profiter de vues privilégiées. La rénovation représentera également une économie d’énergie puisqu’elle produit ‘sur place’ une grande partie de ses besoins énergétiques : des panneaux solaires chaufferont une partie de la fourniture d’eau chaude du monument et la technologie LED sera utilisée à tous les niveaux. Construite par Gustave Eiffel, la tour fut achevée en 1889 en tant que partie de « l’Exposition Universelle » fêtant le centenaire de la Révolution Française. Elle mesure 312 mètres de haut et fut l’immeuble le plus élevé du monde jusqu’à être dépassé en 1930 par l’édifice Chrysler à New York. EUROPA PRESS – Le Courrier d’Espagne avec Sol Marzellier de Pablo (www.smtraductores.com)

comments icon Commenté 0 fois
0 commentaires
bookmark icon

Écrire un commentaire...