L’ancien président de FCC reçoit 7,5 millions d’euros d’indemnisation

 -  -  9


Le changement de direction a coûté 7,5 millions d’euros à l’entreprise espagnole FCC (Fomento de Construcciones y Contratas). L’ancien conseiller délégué de FCC, Baldomero Falcones, a reçu 7,5 millions d’euros d’indemnisation en raison de la « résolution anticipée de son contrat ». Malgré ce chiffre conséquent, la destitution de Falcones aurait pu coûter plus cher (11,5 millions d’euros) à la société désormais contrôlée par Esther Koplowitz, ancienne vice-présidente et première actionnaire de FCC. Après cinq ans à la tête de l’entreprise, Falcones a quitté son poste en janvier dernier au profit de Juan Béjar, président de Cementos Portland et de Globalvia. Le changement de direction a été décidé au vue des résultats irréguliers enregistrés depuis plusieurs années déjà. Les actions de l’entreprise ont en effet chuté de 44% en 2012. L’entreprise FCC a perdu 607,6 millions au cours du premier semestre de 2013, par rapport à la même période en 2012.

comments icon Commenté 0 fois
0 commentaires
bookmark icon

Écrire un commentaire...