Le boom touristique espagnol dope l’investissement hôtelier

 -  -  18


L’Espagne a encore battu en 2016 tous ses records de fréquentation touristique. La recette « sol y playa » continue donc de fonctionner et attire un nombre croissant d’investisseurs du secteur hôtelier. 

Les nombreux atouts espagnols ne séduisent plus seulement les touristes internationaux. Les investisseurs internationaux misent de plus en plus sur le secteur hôtelier local. Le cabinet Iréa estime que la tendance va se poursuivre en 2017 et que les investissements pourront dépasser les 2 milliards d’euros.

La vente prévue du Silken Diagonal et du Condal de Mar à Barcelone, de l’Estrella de Mar à Marbella, ainsi que de la Manzana Canalejas et de l’Edificio España à Madrid avant l’été prochain devraient déjà atteindre un total d’environ 500 millions d’euros. Madrid reste la ville qui séduit le plus, devant sa rivale catalane. Selon le cabinet Iréa,  le gel de l’attribution de nouvelles licences hôtelières mis en place par la nouvelle équipe municipale de Barcelone y a freiné les investissements. Parmi les villes qui montent dans le reste du pays, Séville et Malaga tirent leur épingle du jeu.

Le marché espagnol dépasse donc désormais le marché français, qui a souffert d’un recul des opérations dans ce secteur suite aux attentats des deux dernières années. Il pourrait bientôt devancer le Royaume-Uni qui a vu ses investissements hôteliers chuter de près de 50% depuis le vote du Brexit.

comments icon Commenté 0 fois
0 commentaires
bookmark icon

Écrire un commentaire...