Le Cava plutôt que le Champagne

 -  -  7


Sur le marché extérieur, le Cava semble avoir gagné la bataille face au Champagne. En 2011, l’Espagne a exporté plus de bouteilles du célèbre vin mousseux. Son rapport «qualité-prix» et son positionnement compétitif sur le marché séduisent.   Les professionnels l’assurent. Un inversement de la tendance s’est opéré. On vend désormais plus de cava que de champagne, grâce à son prix imbattable. En 2011, on a vendu 11 millions de plus de bouteilles de cava que de bouteilles de champagne sur le marché international. Concrètement, les producteurs ont vendus à l’étranger 152 millions de bouteilles de cava, soit une augmentation de 2% contre 141 pour son concurrent français « à bulles fines ». Un chiffre encore jamais atteint. Les ventes de champagne en Espagne avec 3 millions de bouteilles vendues en 2011, ont baissé de 0,5%. En 2007 on vendait un million de bouteilles de champagne de plus qu’en Espagne, pays qui est tout de même le neuvième plus grand marché mondial pour le champagne. Le champagne, incontournable Le recul du champagne sur le marché espagnol contraste avec la hausse du cava en France. L’année passée, on y a enregistré une augmentation des ventes du célèbre mousseux de plus de 8%, avec un total de 4 millions de bouteilles vendus. Avec ces chiffres, la France se place sixième sur le marché extérieur du cava. Mais s’il s’exporte plus que son homologue, le champagne possède une production globale beaucoup plus importante, grâce à la forte consommation interne en France. Ainsi, en 2011, ont été produits 322 millions de bouteilles de champagne, soit une croissance de 1 %. Les deux produits ont enregistré des chutes sur leurs marchés d’origine. Ainsi, le champagne a reculé de presque 2 % en France contre 8% pour le cava en Espagne. Les marchés les plus rentables ? Pour le champagne, ce sont les États-Unis avec une augmentation de 14%. Pour le cava, la Belgique où le vin mousseux a enregistré une augmentation de 16% . I.M

comments icon Commenté 0 fois
0 commentaires
bookmark icon

Écrire un commentaire...