Le géant espagnol Merlin vend ses hôtels à la Foncière des Régions pour 500 millions d’euros

 -  -  5102


Le groupe immobilier Merlin a décidé de mettre à la vente 19 édifices hôteliers et c’est le français Foncière des Régions qui s’en portera acquéreur.

Une opération de plus de 500 millions d’euros, selon nos confrères de Cinco Días. Il s’agira de la plus grosse vente d’une société d’investissement immobilier cotée (socimi en espagnol) pour l’année 2016.

Le géant immobilier espagnol, coté à l’Ibex 35, a décidé de se séparer d’une grande partie de son parc hôtelier et le cédera donc au groupe français Foncière des Régions, via sa filiale spécialisée dans l’hôtellerie Foncière des Murs. La transaction concernera uniquement les édifices exclusivement dédiés à l’activité hôtelière. N’en font donc pas partie les hôtels installés dans des immeubles incluant également des étages de bureaux, comme l’Eurostars Torre Castellana dans la Tour PwC à Madrid ou le Novotel de Barcelone, voisin du siège de Capgemini.

Recentrer la stratégie

Les biens vendus abritaient notamment les hôtels madrilènes NH Collection Colón, le Paseo del Arte, Exe Puerta Castilla, l’Eurostars Gran Madrid ou encore le Barceló Castellana Norte. Le groupe se sépare aussi des hôtels Holiday Inn et Tryp Oceanic à Valence, Playa Capricho à Almería, Costa Park et Tryp Alameda à Málaga, Tryp à Jerez,  Barceló Corralejo à Las Palmas ainsi que de l’AC Forum et Tryp Aeropuerto à Barcelone.

Les hôtels constituent environ 7% du porte-feuille d’actifs de Merlin, estimé à 9,3 milliards d’euros. Ismael Clemente, conseiller délégué de Merlin, avait expliqué plus tôt dans l’année que les édifices hôteliers n’étaient aucunement stratégiques pour le groupe, spécialisé dans la gestion de bureaux, centres commerciaux et entrepôts industriels. Cette opération constitue la plus grande opération de « désinvestissement » d’une socimi en Espagne, et la vente la plus importante du groupe immobilier espagnol.

Newsletter

5 recommandation(s)
comments icon Commenté 0 fois
0 commentaires
bookmark icon

Écrire un commentaire...