Le gouvernement détaille sa réforme des administrations publiques

 -  -  130


La semaine dernière, le président du gouvernement Mariano Rajoy a présenté les conclusions tirées du rapport de la CORA, la Commission de Réforme des Administrations Publiques.     Ce projet de rationalisation de l’administration s’inscrit dans le plan d’austérité imposé à l’Espagne dans tous les secteurs. Le gouvernement espère ainsi une économie de 37,7 milliards d’euros. La vice-présidente Soraya Saenz de Santamaria a declaré que l’objectif de cette réforme était de disposer d’une administration beaucoup plus efficace, qu’elle soit actuelle, moderne, ancrée dans le XXIème siècle et agisse comme un tremplin pour sortir de la crise économique. Le rapport de la Commission comportait 217 mesures dont le gouvernement s’est largement inspiré pour élaborer sa réforme. On peut notamment évoquer la distinction de statut au sein du personnel entre fonctionnaires et employés. Par ailleurs, le rapport prévoit une mobilité interne plus importante entre les différentes administrations afin de s’adapter à leurs besoins en termes d’effectifs. Cette mesure rend désormais possible le déplacement temporaire des fonctionnaires dans d’autres administrations, voire d’autres communautés autonomes en fonction des nécessités et des demandes de celles-ci. Malgré les objectifs affichés par le gouvernement (renforcer la discipline budgétaire et la transparence publique, rationaliser le secteur public, améliorer l’efficacité de l’administration…), cette réforme est vue comme un nouveau coup porté à la sécurité de l’emploi et aux acquis sociaux des fonctionnaires qui deviennent chaque jour un peu plus des travailleurs interchangeables.

comments icon Commenté 0 fois
0 commentaires
bookmark icon

Écrire un commentaire...