Le marché colombien des cartes bancaires en croissance de 20% par an

 -  -  18


L’utilisation des cartes de crédit et de débit progresse fortement en Colombie, particulièrement pour les achats importants, mais pas seulement. En effet, l’utilisation des cartes bancaires gagne aussi du terrain dans la vie de tous les jours et les Colombiens prennent l’habitude de payer leur essence, ainsi que leurs sorties et petites emplettes avec ce qu’ils appellent « l’argent en plastique » (dinero plástico). Bien qu’on observe une certaine aversion au crédit et un changement dans les habitudes de paiement avec les cartes à débit différé (augmentation de 20 à 40% des paiements différés réalisés en une seule fois entre 2003 et aujourd’hui), la population s’habitue de plus en plus à ce nouveau moyen de paiement. Les banques telles que Credibanco ou RBM Redeban Multicolor misent énormément sur le potentiel de croissance du marché colombien de la carte bancaire, qui se développe à des taux annuels avoisinant les 20% ces dernières années. L’an dernier les paiements avec cartes de crédit ou débit ont compté pour plus de 48 milliards de pesos soit 8 milliards de plus qu’en 2011. En outre, les financiers constatent que les cartes de crédit continuent de séduire les Colombiens, ce malgré les taux d’intérêt appliqués aux paiements différés, parmi les plus hauts du marché. La classe moyenne regarde essentiellement la redevance mensuelle avant de s’engager, sans prêter attention au coût global de son choix, pour le bonheur des institutions bancaires. Enfin, reste un dernier défi à relever pour ces institutions : la peur de la fraude. Bien qu’en nette régression ces dernières années, la crainte d’être victime d’une fraude bancaire reste la majeure préoccupation des Colombiens. D’après la dernière étude du cabinet Unisys Security Index, 78% des interrogés se sentent concernés par ce problème, faisant de la sécurité des transactions l’enjeu majeur pour les banques colombiennes.  

comments icon Commenté 0 fois
0 commentaires
bookmark icon

Écrire un commentaire...