Le projet touristique Cabo Cortés au Mexique annulé

 -  -  44


Le président mexicain, Felipe de Calderón, a annoncé l’annulation du mégaprojet touristique Cabo Cortés.   Le complexe touristique Cabo Cortés représente 3.800 hectares avec 15 hôtels luxueux, une marina de 490 points d’amarrages, deux terrains de golf et tout ça à seulement  45 minutes de l’aéroport San José de Los Cabos situé à Baja California Sur, au Mexique. La capacité hôtelière prévue de Cabo Cortés est quasi la même que celle de Cancún. Ce projet est géré par une entreprise valencienne, Hansa Urbana. Cabo Cortés se trouve à côté du parc national maritime classé au patrimoine mondial de l’Humanité, non loin de Cabo Pulmo, une commune de 100 habitants qui vit de l’éco-tourisme. Un budget de 740.2 milliards d’euros a été prévu pour pouvoir construire ce complexe. La société Hansa Urbana a déjà promu un projet au Mexique appelé Novo Cancún pour 240.5 milliards d’euros. Depuis 2 ans, Greenpeace et les habitants de Cabo Pulmo se battent pour faire arrêter le projet. Cabo Cortés est situé dans une zone vierge de Baja California Sur, classée au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 2005. Selon Greenpeace, ce projet représente une menace pour l’écosystème et pourrait mettre en péril la biodiversité de la région. L’un des récifs coralliens le plus important mais aussi le plus vieux se trouve dans cette zone. Le gouvernement mexicain accompagnera le projet si celui-ci est plus tourné vers le développement durable et qu’il répond aux exigences écologiques requises. En attendant, Felipe de Calderón a annoncé l’annulation du projet Cabo Cortès. Greenpeace a récolté 222.000 signatures en l’espace de 15 jours, ce qui a probablement conduit à cette annulation.     Loren Gallé-Cavalloni  

Newsletter

comments icon Commenté 0 fois
0 commentaires
bookmark icon

Écrire un commentaire...