Le stock limité de logements neufs augure d’une hausse des prix à Madrid et Barcelone

 -  -  7


Les logements commencent à se faire rares dans les deux grandes villes espagnoles et de nombreux observateurs craignent une importante hausse des prix en 2017. 

Forte augmentation des ventes, lente reprise de la construction, manque de terrains constructibles… Le stock de logements neufs s’est considérablement réduit dans les deux métropoles. Selon le journal économique Expansión, l’offre actuelle se résume à 2.158 appartements à Madrid et 1.072 à Barcelone.

Des chiffres qui commencent à alarmer les professionnels du secteur et notamment le cabinet madrilène Sociedad de Tasación, expert en immobilier. Son directeur Juan Fernández-Aceytuno estime que si les niveaux de la demande se maintiennent au même rythme, et il y a peu de chances qu’ils ralentissent, « il reste tout juste assez d’offre pour couvrir la demande durant 10 mois dans la capitale et durant 14 mois à Barcelone ».

Ce manque de logements neufs pourrait se traduire par une forte augmentation des prix dès cette année. Même si de nombreux permis de construire ont été récemment accordés dans les deux villes, ils restent trop peu nombreux pour répondre à la demande. De plus, la construction dure en moyenne deux ans, ce qui provoquera forcément un décalage. A Madrid, l’offre de logements neufs a chuté de 15,6% en vingt-quatre mois.

comments icon Commenté 0 fois
0 commentaires
bookmark icon

Écrire un commentaire...