Le tourisme d’affaires a généré en Espagne presque 4,4 milliards en 2014

 -  -  275


Madrid, 19 oct. (EP) Le tourisme d’affaires a généré un impact économique de presque 4,4 milliards d’euros en Espagne au cours de l’année 2014, soit 9% de plus que l’année précédente, d’après une étude réalisée par The Ostelea Business School of Tourism & Hospitality. 31% correspondent à la facturation des entreprises vouées à l’organisation de congrès, tandis que les 69% restants se doivent au volume généré par d’autres secteurs impliqués. L’Espagne a accueilli 4,31 millions de touristes en voyage d’affaires en 2014, soit 6,6% de plus qu’en 2013. Pourtant, 5,2 millions de touristes visitèrent l’Espagne en 2008 à l’occasion d’un voyage d’affaires, soit 20,6% de plus qu’en 2014. D’après cette étude, la chute de 17,1% en matière d’affluence de touristes en voyage d’affaires a eu une simple répercussion de 3,6% sur le secteur. En ce qui concerne les dépenses totales des touristes en voyage d’affaires en Espagne, elles se sont élevées à 4,273 milliards d’euros, avec des dépenses en moyenne de 990 euros, soit une chute de 4,9%. Le séjour en moyenne s’est également raccourci, passant de 8,6 jours en 2008 à 6,1 jours en moyenne en 2014. D’après l’étude d’Ostelea, le tourisme d’affaires représente, en 2014, 6,8% des dépenses totales des touristes en Espagne et 7,2% en 2013. DÉPENSES INFÉRIEURES À LA MOYENNE EUROPÉENNE En revanche, les dépenses des espagnols au cours de voyages d’affaires ont représenté 3,6% du total à échelle européenne. Les espagnols ont dépensé plus de 2 milliards d’euros en 2014, face aux 23 milliards de l’Allemagne ou les plus de 10 milliards de la France. 7% des voyages internationaux effectués par les espagnols correspondent à des voyages d’affaires en 2014, alors que la moyenne européenne représente 12% la même année. Le séjour en moyenne des espagnols au cours de leurs voyages d’affaires internationaux a été de 4,44 jours, soit 11% de plus qu’en 2013, face à une moyenne européenne de 3,49 jours. TROISIÈME POSITION DU RANKING Au cours de l’année 2014, l’Espagne a occupé la troisième position du ranking mondial des pays émetteurs de congrès internationaux (période 2008-2014), seulement dépassée par les États-Unis et l’Allemagne. D’après les données recueillies par Ostelea, 758 congrès internationaux se sont tenus, soit 2,85% de plus qu’en 2013 et 66,6% de plus qu’en 2008. Le nombre d’entreprises du secteur de l’organisation de conventions et de salons a augmenté de 17,5% au cours de la période 2008-2014 (4.595 entreprises au total). D’après cette analyse, le nombre d’évènements s’est élevé à 19.815, 8,9% de plus qu’en 2008, année au cours de laquelle la crise a commencé. 3,5 MILLIONS DE PARTICIPANTS Au cours de l’année 2014, le nombre de participants s’est élevé à 3,5 millions, une hausse de 4,3% par rapport à 2008. 70% des participants provenaient du territoire national. La durée moyenne des évènements d’affaires en Espagne a été de 2,31 jours en 2014, soit 1,3% de moins que l’année précédente, le salon FIDMA, à Gijón, étant l’évènement d’affaires ayant accueilli le plus de visiteurs en Espagne en 2014, avec plus de 262.000 personnes. LA CATALOGNE FAIT APPORT DE L’ESSENTIEL DES PARTICIPANTS Par Communautés Autonomes, la Catalogne est celle qui a fait apport de l’essentiel des participants nationaux aux évènements d’affaires ayant eu lieu en dehors de la région (23,9%). La Communauté de Madrid la suit (21,6%) puis, loin derrière, l’Andalousie avec 7,3%. La contribution de la Catalogne a augmenté de 5% en matière de participants nationaux aux évènements d’affaires par rapport à 2008, tandis que celle de la Communauté de Madrid s’est accrue de 3,8%. BARCELONE ET MADRID ATTIRENT 66% DES CONGRÈS Barcelone et Madrid sont positionnées au top 5 en 2014 des villes tenant le plus de congrès internationaux à échelle mondiale, ranking à la tête duquel se trouve Paris. La capitale figure en troisième position avec 200 congrès et Barcelone en cinquième position avec 182 congrès. Elles représentent toutes deux 66% des congrès internationaux en Espagne. En ce qui concerne le nombre de participants, l’Espagne se situe en deuxième position à échelle mondiale, avec plus de 289.000 assistants. Par villes, Barcelone occupe la deuxième position avec 127.469 participants, suivie de Madrid, avec 91.542 assistants, toutes deux dépassées par Paris. EUROPA PRESS – Le Courrier d’Espagne avec Sol Marzellier de Pablo (www.smtraductores.com)

Newsletter

2 recommandation(s)
comments icon Commenté 0 fois
0 commentaires
bookmark icon

Écrire un commentaire...