Le tourisme, première intention d’acquisition des espagnols dans les mois à venir

 -  -  286


Madrid, 3 déc. (EP) Le tourisme et les voyages sont devenus, pour le troisième mois consécutif, la première intention d’acquisition des espagnols, d’après l’Observatoire Cetelem correspondant au mois de novembre, avec 23,8%, sept points de plus qu’au mois d’octobre. La technologie/informatique le suivent (21%), puis le textile/les sports (17,6%), les meubles/compléments (13,6%) et, finalement, les services dentaires et traitements de beauté (13,2%), d’après les données d’un sondage ‘online’ élaboré par Investmarket, sur la base d’un échantillon de 500 sondages. En ce qui concerne la vente ‘online’, le tourisme est également à la tête des intentions d’acquisition (15,8%), suivi de la téléphonie/informatique (8%), du textile/des sports (5%) et des Smartphones (4,8%). Sur les réseaux ‘offline’, la première intention d’acquisition relative est la technologie/informatique (13%), suivie du textile/des sports (12,6%), services dentaires (12,4%), meubles/compléments de décoration (11,4%) et traitements de beauté (10%). L’OPTIMISME À LA HAUSSE Le taux d’optimisme, l’ensemble des personnes pensant que la situation va s’améliorer ou demeurera tout du moins la même, a augmenté jusqu’à 82,6% auprès des personnes interrogées, tandis que le taux de l’épargne démontre une tendance positive parmi les espagnols, représentant 36%. Par ailleurs, le taux d’intention de l’épargne (pourcentage des personnes espérant pouvoir faire des économies dans les mois à venir) augmente de 0,4 points en pourcentage par rapport au mois précédent (28,3%) de quatre points par rapport à 2014. Pour le troisième mois consécutif, aussi bien le pourcentage d’espagnols ayant épargné le mois précédent que celui correspondant à ceux ayant l’intention de le faire, chute. 34,6% des espagnols interrogés ont déclaré avoir pu faire quelques économies au mois de novembre, face à 35,2% qui a épargné le mois précédent, soit 0,6 points en pourcentage de moins. Si nous comparons ces chiffres aux données de l’année dernière, il existe une hausse de 3,6 points en pourcentage. LA PERCEPTION DE LA SITUATION DU PAYS S’AMÉLIORE En ce qui concerne la situation générale du pays, les espagnols interrogés lui donnent 4 points, sur une échelle de un à dix, face à 4,55 points au mois de novembre 2014, ce qui représente un accroissement de 14,32% au niveau de la perception de la situation du pays au cours des douze derniers mois. En ce qui concerne sa situation personnelle et ses perspectives à l’avenir, la moyenne représente 5,82 points, avec une reprise de 3,8%. 51,8% considèrent que la situation demeurera stable, 1,8 points de moins que le mois précédent et un point de plus que le même mois l’année précédente. Si nous résumons les deux indicateurs (général et personnel), la situation personnelle est légèrement meilleure que celle du pays, bien que les deux situations s’améliorent. Cependant, les espagnols qui considèrent que la situation s’aggravera à l’avenir augmentent de 7,6 points par rapport au mois précédent (13,2% au mois d’octobre face à 20,8% au mois de novembre). Ceux qui pensent que la situation s’améliorera sont moindres, 27,4% des personnes interrogées, 5,8 points en pourcentage de moins. EUROPA PRESS – Le Courrier d’Espagne avec Sol Marzellier de Pablo (www.smtraductores.com)

Newsletter

2 recommandation(s)
comments icon Commenté 0 fois
0 commentaires
bookmark icon

Écrire un commentaire...