Le tourisme russe augmente de 15% à Málaga depuis le début de l’année

 -  -  240


Málaga, 25 mar. (EP) Le tourisme russe à Málaga poursuit sa croissance malgré la chute des autres destinations due au conflit initié en Ukraine et la dévaluation du rouble. Ainsi, la tendance est différente dans la capitale de la Costa del sol et le nombre de voyageurs provenant de ce marché a augmenté de 15% depuis le début de l’année. Bien qu’il s’agisse d’un marché encore minoritaire, 1.105 touristes russes se sont logés dans les hôtels de la capitale aux mois de janvier et de février, générant ainsi 2.715 nuitées. Le séjour en moyenne est de 2,75 jours, bien supérieur à celui enregistré par le reste des voyageurs. Ces chiffres, d’après les indications de la Mairie dans un communiqué, confirment la tendance de l’exercice précédent, lorsque 8.491 touristes russes au total s’étaient logés dans les établissements malaguènes, enregistrant ainsi 23.331 séjours hôteliers (+9,91%). Le Plan Directeur de l’Aire du Tourisme donne une grande importance au marché russe et, de fait, a renforcé la promotion de cet émetteur en coïncidant avec l’ouverture du Centre des Collections du Musée Étatique d’Art Russe de Saint Petersburg. En ce sens, une vingtaine d’actions promotionnelles seront menées à bien en 2015, parmi lesquelles plusieurs voyages de familiarisation, l’assistance à des salons professionnels et des journées de commercialisation. Le Conseiller Municipal du Tourisme, Julio Andrade, a rappelé que Málaga a passé un accord de collaboration avec le Gouvernement de Saint Petersburg pour la mise en marche d’actions de promotion et d’échange d’expériences dans les domaines touristique et culturel. L’idée consiste en ce que les professionnels connaissent l’offre de la capitale de première main et que Málaga devienne un point d’entrée et de sortie, avec des nuitées et des visites au sein des réseaux commerciaux et circuits que le tourisme de longue distance réalise en Espagne. Les plans d’action de ces dernières années ont toujours compris des actions sur le marché russe, compte tenu du potentiel de ce dernier, voire aux moments où le tourisme russe était saisonnier et centré sur sa facette vacances, et où Málaga était plutôt connue comme une destination vouée au segment idiomatique, ainsi que par son aéroport international. Au cours de toutes ces actions de promotion, l’Aire de Tourisme de la Mairie de Málaga a toujours compté sur la collaboration de Turespaña, par le biais de l’Office Espagnol du Tourisme (OET) de Moscou. NOUVELLE CONNEXION AÉRIENNE L’autre point supplémentaire en matière de connexion aérienne directe avec la Russie est le nouveau trajet exploité par Vueling depuis le 2 mai entre Málaga et Saint Petersburg, en Airbus A320 d’une capacité de 180 passagers et deux fréquences hebdomadaires entre les mois de mai et de septembre. En conséquence, la capitale mènera à bien une campagne de promotion grâce aux ‘mupis’, lampadaires et marquises de la ville russe, a rappelé le Consistoire. Ainsi, il a été indiqué qu’il s’agira de la deuxième connexion exploitée par Vueling entre l’aéroport de Málaga-Costa del Sol et la Russie, suite à celle de Moscou, étant donné la demande croissante provenant des touristes russes à la recherche de destinations ensoleillées sur la côte méditerranéenne. Málaga a déjà à son actif 26 destinations directes exploitées par Vueling en vue de la prochaine saison estivale, grâce aux cinq nouvelles connexions présentées cet hiver, deux connexions internationales (Zurich et Bordeaux) et les îles de Minorque et  Fuerteventura dans le cadre du marché domestique. Le secteur touristique de la capitale avait besoin depuis longtemps de ce nouveau trajet, étant donné l’importance croissante du marché russe, enfin obtenu grâce aux négociations menées par l’Aire du Tourisme avec les compagnies aériennes et les aéroports. En tout cas, Andrade a insisté sur le besoin de poursuivre le travail afin de briser l’inconvénient que représente l’Andalousie par rapport à d’autres régions touristiques espagnoles qui travaillent depuis longtemps avec le marché russe. CLASSE HAUTE ET FAMILLES Le profil du voyageur russe se divise en deux groupes très consolidés : le touriste de classe haute et les familles. Tous deux partagent le tourisme culturel, le tourisme de santé, le soleil, la plage et le shopping dans le cadre de leurs activités de loisir, a informé Turespaña. Actuellement, la Russie est l’un des pays émetteurs dont les dépenses sont les plus importantes à l’étranger, ainsi que le séjour en moyenne en destination. Le touriste russe voyageant en Espagne est âgé de 25 à 45 ans, possède une grande capacité économique et provient des grandes villes, essentiellement Moscou et Saint Petersburg. Ses vacances sont gérées pour la plupart par des agences de voyage où il acquiert un pack touristique et le visa correspondant. Face à l’idée traditionnelle du tourisme de plage et soleil, le tourisme culturel s’est consolidé et, de fait, les visites aux monuments et musées, ainsi que la passion pour la gastronomie, sont la troisième activité la plus appréciée par les touristes russes arrivés à destination. EUROPA PRESS – Le Courrier d’Espagne avec Sol Marzellier de Pablo (www.smtraductores.com)

Newsletter

2 recommandation(s)
comments icon Commenté 0 fois
0 commentaires
bookmark icon

Écrire un commentaire...