Les commerces de Madrid pourront ouvrir dimanches et jours fériés

 -  -  3


La communauté autonome s’apprête à prendre des mesures inédites en Espagne. Une libéralisation du commerce destinée à redynamiser la situation économique de la région. Le projet de loi, approuvé jeudi dernier au Conseil du Gouvernement autonome présidé par Esperanza Aguirre, est une première en Espagne, traditionnellement peu interventionniste dans le domaine économique. La communauté de Madrid souhaite dans un premier temps supprimer la demande de licence pour l’ouverture d’un commerce. Avant toute ouverture ou travaux, le commerçant devait jusqu’ici demander une autorisation à la mairie, un processus administratif qui pouvait prendre plusieurs mois voire des années. Une simple déclaration sur l’honneur, assurant le respect des normes en vigueur, et le paiement de la taxe correspondante suffiront désormais, et serviront de licence d’ouverture. La commune pourra ensuite effectuer des contrôles et sanctionner les fraudeurs. Horaires libres pour tous Dans la première version du projet, Madrid souhaitait flexibiliser les horaires d’ouverture des commerces de moins de 700 mètres carrés et appartenant à des secteurs spécifiques. Des restrictions qui ont disparu du projet définitif, suite à plusieurs études ayant prouvé qu’elles n’avaient ni effet ni justification. La loi donnera donc une liberté absolue à tous les commerçants, qui pourront décider eux-mêmes et selon leurs besoins d’ouvrir ou non le dimanche et les jours fériés. Pour le Conseiller à l’Économie du gouvernement autonome, Percival Manglano, ces nouvelles mesures libérales favoriseront la création de plus de 20 000 emplois et une augmentation du PIB madrilène de 0,6%. La capitale reste la région la plus dynamique du pays pour le commerce de détail. Ces dix dernières années, le nombre de locaux commerciaux a augmenté de 1,6% dans la communauté autonome alors qu’elle a chuté de 1,8% sur le territoire national. Le texte devrait être approuvé en mars prochain par l’Assemblée de Madrid. AC

comments icon Commenté 0 fois
0 commentaires
bookmark icon

Écrire un commentaire...