Les dernières données de Turespaña sur les principaux marchés émetteurs

 -  -  36422


Le service d’étude de Turespaña a publié une nouvelle série de données sur les marchés émetteurs, où l’on peut observer certains des indicateurs et des tendances les plus remarquables, tels que les arrivées, les nuitées ou le niveau des dépenses.

Pour le marché britannique il est écrit que la raison principale du voyage est le soleil et la plage. Pour eux l’Espagne est une « destination de plage » où le produit est l’élément de base et est complété par d’autres activités ou expériences. En ce qui concerne les destinations concurrentes, on remarque une augmentation progressive de la part du marché portugais, chypriote et grecque, ainsi qu’une reprise des réservations vers la Turquie, l’Égypte et la Tunisie. Le Royaume-Uni reste le premier émetteur en Espagne, mais dans les cinq premiers mois de l’année Turespaña a enregistré une baisse de 2,3% des arrivées et de 2,2% dans les nuitées hôtel, tandis que les dépenses restent stables : 0,2%.

Les dépenses des voyageurs en provenance d’Allemagne restent également stables, bien que les arrivées aient diminuées de 2,7% en mai et les nuitées de 2,9%. La France, avec environ 11,3 millions de touristes en 2017 – un chiffre qui reste stable par rapport à l’année précédente – était le troisième émetteur et  a montré une légère croissance entre janvier et mai 2018, tant dans le flux de touristes (0,6%) , comme dans les dépenses (1,5%) et les nuitées (1,7%).

Turespaña offre de nouvelles données sur les principaux marchés émetteurs. En 2017, les voyages à l’étranger sur le marché japonais ont été proches de 18 millions. En ce qui concerne la Chine, en 2017, nous avons compté environ 514 000 touristes dans ce pays, 37,1% de plus que l’année précédente. Le nombre de nuitées a augmenté de 28% et a fait une dépense de 796 millions d’euros.

Malgré la croissance, la part de l’Espagne, ce marché est toujours au niveau habituel d’un marché émergent (0,85%). Au cours des cinq premiers mois de l’année en cours, les séjours d’hôtel sur le marché chinois montrent une croissance de 7,7%. D’autre part, selon les données de l’Organisation nationale du tourisme du Japon collectées par Turespaña, en 2017, les voyages à l’étranger du marché japonais s’élevaient à 17,89 millions et l’Europe était la troisième destination internationale derrière l’Asie de l’Est (29, 4%) et l’Asie du Sud-Est (21,1%). Parmi les destinations lointaines, l’Europe occupait la première position (14,6%) suivie à une distance considérable par les Etats-Unis (6,9%). En 2017, 442 000 touristes japonais ont visité l’Espagne, représentant 0,5% du nombre total de touristes reçus, et ont déboursé 915 millions d’euros, contribuant pour 1,1% aux dépenses totales des marchés émetteurs. Au cours des cinq premiers mois de 2018, les nuitées hôtelières sur ce marché ont chuté de 13,7%. La restauration des liaisons aériennes régulières entre la Russie et l’Égypte pourrait affecter l’arrivée de ces voyageurs en Espagne.

Source et suite de l’étude sur Hosteltur

Newsletter

36 recommandation(s)
bookmark icon