( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( )

Les étrangers n’ont jamais tant acheté dans l’immobilier espagnol qu’en 2018

 -  -  15414


C’est une année record pour les transactions immobilières effectuées par des ressortissant étrangers en Espagne puisque les chiffres rendu publiques par le Consejo General del Notariado montrent que pour la première fois, la proportion d’étrangers est de 18,7 % du total des achats de biens immobiliers réalisés au premier semestre 2018. C’est une hausse de 5,4 % par rapport à la même période de l’an passé. En d’autres termes, 1 achat sur 5 est réalisé par un étranger (la palme revient aux Britanniques) ce qui représente un total d’environ 20 milliard d’euros, une jolie somme.

Fièvre acheteuse

Les Anglais ont beaucoup dépensé cette année (peut-être un des effets Brexit) avec 7 613 achats durant les 6 premiers mois, et les Français ne sont pas en reste avec 4 211 opérations juste devant les Allemands, 4 138 achats. Cela dit les Roumains et les Marocains ont également investi (avec respectivement 3 872 et 3 662 opérations) tout comme les Chinois, Russes, Americains du Sud et du Nord. La proportion d’étrangers en provenance d’Europe reste largement majoritaire puisque 66,7 % des acheteurs étrangers sont européens, le tiers restant venant du reste du monde.
Les situations économiques et politique de certains pays sont des facteurs déclenchant pour bon nombre d’acheteurs en quête d’un pays plus sure et l’attrait de prix bien meilleur marché par rapport à leur pays d’origine explique également cet engouement pour l’achat d’un bien en Espagne, engouement  qui n’est pas nouveau, mais qui s’est accentué ces dernières années. 

Laurence Lemoine

www.valencia-expat-services.com

Newsletter

15 recommandation(s)
bookmark icon