Les « family offices » espagnols reviennent sur le marché immobilier.

 -  -  10


Les acquéreurs immobiliers sont désormais des espagnols, signe d’une reprise économique galopante. Depuis la réactivation du marché il y a 12 mois, très peu d’opérations sont l’œuvre de fonds espagnols. Cette semaine, deux familles catalanes ont fait l’acquisition de biens appartenant à la Generalitat. La Generalitat de Barcelone fait un peu de cash en vendant deux immeubles pour 28,3 millions d’euros, deux familles catalanes s’en sont portées acquéreur. La famille Espelt, d’une part, propriétaire de la chaine d’hôtels H10, a racheté « Via Laietana, 69 » pour 11,9 millions d’euros selon le quotidien El Confidencial. La famille Ayuso, d’autre part, qui a acquis Diagonal, 523 sur les hauteurs de Barcelone pour 16,4 millions d’euros et selon la même source, la Generalitat demeurant locataire de l’immeuble acquis pendant quelques années. Depuis 12 mois, la capitale catalane connaît de belles opérations de rachats d’immeubles ou d’hôtels. Mais fait nouveau, les « family offices » espagnols commencent à s’activer. Jusqu’à présent, les belles opérations étaient réservées aux étrangers du Moyen Orient ou des Amériques. P.C.  

comments icon Commenté 0 fois
0 commentaires
bookmark icon

Écrire un commentaire...