Les grandes entreprises de construction cumulent les travaux internationaux pour 67.400 millions en juin, soit 1% de plus

 -  -  10


MADRID, 7 Sep. (EUROPA PRESS) – Les grandes entreprises de construction cotées (ACS, Acciona, FCC, Ferrovial, Sacyr et OHL) ont accru de 1% leur portefeuille de travaux internationaux en cours d’exécution pendant le premier semestre de l’année, de manière  à cumuler un montant de 67.431 millions d’euros. Ces groupes possèdent donc 84% de leur portefeuille total de projets hors d’Espagne, lequel représentait à la clôture des six premiers mois une valeur globale de 79.943 millions d’euros, d’après les données recueillies par Europa Press auprès de ces sociétés. En outre, les travaux de construction à l’extérieur multiplient par plus de cinq ceux actuellement possédés en Espagne, évalués à 12.509 millions d’euros, soit 5,4% de moins en début d’année. La progression continue des grandes entreprises de construction en matière de contrats internationaux n’a pas pu compenser la chute sur le marché domestique. Ainsi, à la clôture de la première moitié de l’année, le portefeuille total de travaux des grandes entreprises de construction enregistrait une légère diminution de 0,34%. L’arrêt des investissements dans les travaux publics sur le marché domestique et la stratégie d’internationalisation que développent les grandes entreprises du secteur depuis des années constituent les principaux facteurs qui les stimulent à concentrer une grande partie de leur activité constructive à l’extérieur. RANKING INTERNATIONAL DES PORTEFEUILLES ACS demeure le groupe constructeur coté avec le plus grand volume de travaux à réaliser hors d’Espagne, étant donné que son portefeuille international représentait 43.669 millions d’euros au mois de juin, grâce en partie à sa filiale allemande Hochtief. Ce volume représente 93% du portefeuille total de la société. Puis vient OHL, qui compte sur des projets à l’extérieur pour un montant de 7.496 millions, soit 82,3% du total des travaux de l’entreprise de construction du groupe Villar Mir. Par ailleurs, Ferrovial cumule les travaux à réaliser hors d’Espagne, pour une valeur de 5.216 millions, soit 71% de sa charge actuelle de travaux, et FCC a en cours des travaux internationaux pour 3.950 millions (62% du total). De même, le portefeuille de travaux de Sacyr à l’extérieur s’élève à 3.882 millions à la clôture en juin, ce qui représente 81% du total en cours d’exécution par le groupe, et Acciona possède des travaux internationaux évalués à 3.221 millions (58% du total).   EUROPA PRESS/LCE par Sol Marzellier

comments icon Commenté 0 fois
0 commentaires
bookmark icon

Écrire un commentaire...