Les hôteliers espèrent clôturer l’année avec des niveaux de rentabilité élevés

 -  -  150


Madrid, 19 nov. (EP) Les hôteliers perçoivent la saison d’hiver avec « optimisme » et leurs perspectives sont de clôturer l’année avec des niveaux de rentabilité « très positifs », les plus élevés depuis 2008, année où la crise a débuté, principalement en raison des prévisions d’amélioration des bénéfices et d’accroissement des nuitées, d’après l’Observatoire de l’Industrie Hôtelière, prévisions élaborées par PWC et la Confédération Espagnole des Hôtels et Logements Touristiques (CEHAT). « Les prévisions des tour-opérateurs traditionnels et l’accroissement des ventes grâce aux moyens ‘online’ permettent de prédire une époque de consolidation de la reprise », a affirmé le Président de la Patronale Hôtelière, Juan Molas, qui a cependant averti qu’il est nécessaire de continuer de travailler dans un secteur « très sensible ». Le rapport, présenté ce matin à Madrid, démontre pourtant un maintien du séjour en moyenne d’ici la fin de l’année en valeurs de stabilité, avec une croissance d’à peine 1% (48,5 points). En ce qui concerne les nuitées, le taux se situe à des niveaux optimistes, s’élevant à 74,3 points et s’améliorant de 47,7% par rapport à la saison dernière. Quant aux places, 76,22% des personnes interrogées espèrent qu’elles se maintiennent eu même niveau que l’hiver précédent et 17,75% qu’elles augmentent. Les prévisions indiquent que le nombre de voyageurs, aussi bien nationaux qu’étrangers, augmentera en hiver. Les perspectives des hôteliers par rapport à la rentabilité augmentent de 27,1%, atteignant ainsi les niveaux les plus élevés depuis 2008, lesquels sont « optimistes ». Le taux se situe à environ 72,7 points, motivé principalement par les prévisions d’amélioration en matière de bénéfices. « Ces chiffres démontrent que la demande continue d’être forte et que l’Espagne dispose de produits à offrir à tout type de voyageurs. Cependant, il est nécessaire que l’économie parallèle cesse de croître et l’établissement d’une règlementation spécifique en matière de logements privés devient urgent », a indiqué le Secrétaire de la Confédération, Ramón Estalella. La Patronale Hôtelière plaide également en faveur d’un travail à haut niveau d’efficacité en matière de sécurité des déplacements et d’éviter les mesures entraînant des restrictions en matière de circulation des personnes », a justifié Molas. EUROPA PRESS – Le Courrier d’Espagne avec Sol Marzellier de Pablo (www.smtraductores.com)

Newsletter

comments icon Commenté 0 fois
0 commentaires
bookmark icon

Écrire un commentaire...