( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( )

Les plans de croissance d’Iberia misent sur l’Amérique et l’Afrique

 -  -  558


Fin 2012, la compagnie aérienne a accepté un plan de redressement avec des réductions de salaire (18% pour le personnel au sol, 23% pour les pilotes), la suppression de 3836 postes et le retrait de 25 appareils (5 longs courriers et 20 court/moyen courrier). En outre, Iberia a décidé de ne pas inclure l’Asie dans ses plans de croissance mais plutôt de se focaliser sur l’Amérique ou l’Afrique. Depuis sa fusion avec British Airways en janvier 2011, Iberia est le plus grand groupe de transport aérien de l’Espagne, le troisième en Europe et le sixième au monde en termes de revenus. C’est aussi la compagnie aérienne principale pour les vols entre l’Europe et l’Amérique Latine, avec la plupart des vols et destinations. Le directeur des ventes d’Iberia, Víctor Moneo, a déclaré que les plans de croissance d’Ibéria n’incluaient pas l’Asie pour l’instant et la compagnie mise sur le développement de son offre aux États-Unis, en l’Afrique et dans les pays d’Amérique latine comme le Chili ou l’Argentine. « L’Asie n’est pas une priorité à court terme. Maintenant nous récupérons une offre à New York, à Miami, à Boston, au Mexique, à Santiago du Chili et à Buenos Aires. Notre core business c’est Amérique », a-t-il rapporté. Concernant la suppression des vols aux Caraïbes, Victor Moneo a expliqué que ceux-ci étaient déficitaires : « Le pourcentage de passagers « business » que nous transportions aux Caraïbes était de 3 %. » En plus de moderniser sa marque, Iberia va aussi retravailler son site web.

Newsletter

5 recommandation(s)
comments icon Commenté 0 fois
0 commentaires
bookmark icon

Écrire un commentaire...